Évènements

Au nom de Dieu Le Clément Le Miséricordieux.Cheikh Mohamad Kanso .. 17/ 09/ 2018

Cheikh Mohamad Kanso ..
17/ 09/ 2018

Au nom de Dieu Le Clément Le Miséricordieux..

Chers Frères et sœurs, le Livre de Dieu qui est notre source d’inspiration et notre référence nous dit le verset 10 de la sourate Al Houjourat :

« Les croyants ne sont que des frères. Établissez la concorde entre vos frères, et craignez Dieu, afin qu’on vous fasse miséricorde.»

Chers frères et sœurs, comme chaque année et il y a plusieurs centaine d’années de cela que nous célébrons le martyr de l’Imam Al Houssein (psl) et ce qui s’est passé à Karbala à l’an 61 de l’hégire ;
cet horrible massacre perpétré contre le petit-fils du prophète. Nous nous en rappelons avec une très grande et profonde tristesse.

Mais nous voulons toujours, en ces moments, en tirer le plus grand profit ; nous voulons et nous devons en sortir avec des leçons à appliquer dans notre quotidien.

Que pouvons-nous apprendre de la révolution de l’Imam Al Houssein ?

Plusieurs leçons en effet ! Parce que cette révolution a eu lieu pour plusieurs objectifs parmi lesquels la remise en état, la restauration et le rétablissement du droit, la réconciliation dans toutes les instances où régnait le mal.

Donc en tant que musulmans, nous avons un grand chantier, le chantier de la réconciliation, pas seulement dans le verbe, mais dans l’action, comme le dit le verset, Établissez la concorde entre vos frères ;

Donc la réconciliation commence dans les relations humaines qui sont les bases d’une société sécurisée, une société stable et équilibrée ; Le verset nous a recommandé d’agir dans ce sens.

Dieu Tout Puissant veut que nous soyons une seule communauté, une communauté unie et harmonisée.

Chers frères et sœurs, le monde d’aujourd’hui a réellement besoin de cette réconciliation. Les échanges entre les gens sont sans réserve, et la plupart des cas, les relations entre les gens sont dépourvues de références, de fidélité et de loyauté ; c’est même un champ dangereux pour les différentes communautés qui composent le monde.

L’imam Al Houssein était un précurseur et maître dans le domaine de la réconciliation ; et nous musulmans et croyants avons besoin de cette réconciliation ; réconciliation qui commence par nous-mêmes, dans nos relations, dans nos populations, dans nos groupements et communautés jusqu’à ce que s’affermissent les liens qui fondent les bases d’une bonne communauté et d’une vie en société.

Aujourd’hui, nous avons beaucoup de problèmes dans le monde et nous ne devons pas célébrer Achoura seulement pour ressentir de l’émotion et éprouver de la pitié ; non plus nous ne devons pas entrer dans Achoura et en ressortir comme nous y étions entrés ;
c’est-à-dire sans rien apprendre, sans que nous ayons fait un geste en guise d’application allant dans sens de faire évoluer et de faire changer les choses, sinon que serait l’importance de Achoura s’il ne donne pas de résultat utile.

Quelle est donc notre responsabilité face à cet évènement ?

Nous devons sortir de Achoura avec une vivacité et une énergie dans l’action, un dynamisme avec des effets et des résultats.

Si notre voiture ou notre téléphone tombe en panne, très rapidement, nous l’amenons chez le spécialiste ; et si notre santé va mal, nous nous dépêchons d’aller voir le médecin ; bref, si quelque chose dans notre vie traverse un état de dysfonctionnement, nous nous attelons toujours à la remettre en état normal, en d’autres termes, nous agissons !

Alors pourquoi nous n’agissons pas ainsi en ce qui concerne notre communauté, nos relations et la vie commune qui régit le vivre ensemble ?

Chers croyants, agissons avec responsabilités !
Agissons comme faisant partie d’un ensemble homogène et assumons pleinement notre rôle dans cet ensemble !

Entreprenons ensemble et faisons face !

Dénonçons, désapprouvons et élevons-nous contre les dangers qui guettent notre communauté, car ne nous épargneront pas et arriveront jusque dans nos foyers si nous restons inertes face à nos responsabilités.

Que Dieu Tout Puissant nous fasse faveur d’une clairvoyance et nous compte parmi ceux qui privilégient l’action et ceux qui apprennent et pratiquent ce qu’ils ont appris.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer