Biographies

Imam Hassan Al Askari (p)

Au nom d’Allah Le Clément, Le Miséricordieux

O Allah ! Prie sur Mohammed et sur les gens de sa Famille

L’Imam Hassan Ibn Ali Al-Askari, le fils du dixième Imam, est né en 232/845 et, selon les sources chi’ites, fut empoisonné en 260/872 sur ordre du calife Abbasside Mu’tamid. Le onzième Imam accéda à l’imamat, après la mort de son noble père Ali Al-Hadi (P), sur Ordre divin et par décret des Imams précédents. Pendant les sept années de son imamat, et à cause des restrictions qui lui étaient imposées par le califat, il vécut en secret, pratiquant la dissimulation (taqiyah). Il n’eut aucun contact social même avec le commun de la population chi’ite. Seule l’élite des chi’ites pouvait le fréquenter. Il passa la plus grande partie de sa vie en prison. Une répression extrême sévissait à cette époque, la population chi’ite étant devenue nombreuse et ayant un certain pouvoir.

Chacun savait que les chi’ites croyaient en l’imamat et l’identité des Imams chi’ites était également connue. En conséquence, le califat garda les Imams sous une surveillance plus étroite que jamais. Il essaya par tous les moyens et par des plans secrets, de les éliminer. De plus, le califat apprit que l’élite des chi’ites croyait que le onzième Imam, selon des traditions transmises par lui même et par ses prédécesseurs, aurait un fils qui serait le Mahdi promis

La venue du Mahdi, a été prédite par des hadiths authentiques du Prophète rapportés par des sources tant chi’ites que sunnites. Pour cette raison, le onzième Imam, plus que les autres Imams, fut tenu sous étroite surveillance par le califat. Le calife de ce temps avait décidé de mettre un terme définitif à l’imamat dans le chi’isme
Par conséquent, dès que la nouvelle de la maladie du onzième Imam parvint à Mo’tamid, il envoya un docteur et quelques uns de ses agents de confiance à la maison de l’Imam pour être près de lui et observer continuellement ses faits et gestes

Après la mort de l’Imam, ils firent fouiller la maison et examiner toutes les esclaves femmes par une sage-femme. Pendant deux ans, les agents secrets du calife cherchèrent le successeur de l’Imam, jusqu’à ce qu’ils perdissent tout espoir. Le onzième Imam fut enterré dans sa maison à Samarrah près de son noble père

Rappelons ici que durant leur vie les Imams formèrent plusieurs centaines de savants des hadiths et des sciences religieuses et que ce sont eux qui nous ont transmis les informations concernant les Imams

Que la paix soit sur toi le jour où tu es né … le jour où tu es décédé … et le jour où tu seras ressuscité

Source : http://alhassanain.org/french

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer