BlocSaint CoranVidéos

Interprétation de la sourate Il s’est renfrogné, versets 24 à 42

Cheikh Mohamad Kanso

Par le Nom de Dieu Le Tout-Miséricordieux Le Très-Miséricordieux.

Chers frères et sœurs, nous terminons l’interprétation de la sourate ‘Il s’est renfrogné’. Nous nous étions arrêtés au verset 23, et nous continuons aujourd’hui à partir du verset 24 qui commence par la parole de Dieu Le Très Haut qui dit :

فَلْيَنظُرِ ٱلْإِنسَـٰنُ إِلَىٰ طَعَامِهِۦٓ ﴿٢٤﴾

« Que l’homme considère (prête attention à) sa nourriture ! » (24)

Ici, après que Le Seigneur Tout Puissant ait rappelé à l’homme la façon dont il est créé ainsi que les différentes étapes qu’il traverse, sans manquement ou dérogation possible, jusqu’à la résurrection et le règlement des comptes, nous parle de sa subsistance, de sa nourriture.

Qu’il médite cependant sur l’ensemble des aliments qui assurent sa subsistance, cette nourriture savoureuse, appétissante, délectable et aux goûts divers et variés !!

Qu’il médite sur combien et comment Le Tout-Miséricordieux s’est chargé de ses besoins nutritionnels et lui a procuré ce qui lui est nécessaire pour lui permettre de continuer d’être et de vivre sur cette terre !!

Puis, Dieu Le Très Haut continue à réveiller et à stimuler la raison et le bon sens chez l’être humain et dit :

أَنَّا صَبَبْنَا ٱلْمَآءَ صَبًّا ﴿٢٥﴾

« Nous avons répandu l’eau avec abondance, » (25)

Nous avons fait descendre l’eau du ciel, d’un niveau quantitatif élevé, l’avons déversée avec force et puissance, sous forme de gouttes de pluie.

Nous avons fait tomber du ciel une eau qui donne de la vie et qui fait renaître, une eau qui donne des forces et de l’énergie ainsi que du dynamisme et de la vigueur, une eau qui vient en aide aux êtres vivants et aux autres créatures.

ثُمَّ شَقَقْنَا ٱلْأَرْضَ شَقًّا ﴿٢٦﴾

« Nous avons fendu la terre de fentes [qui conviennent], » (26)

Nous avons fendu et déchiré la terre, frayé un passage dans cette masse compacte, épaisse et dure et avons fait traverser la végétation.

En effet, lorsque Le Seigneur par sa Toute Puissance fait descendre la pluie, la végétation fend la terre et apparait à la lumière du jour, quelle que soit sa rigidité et son aspect compact et dur.

فَأَنۢبَتْنَا فِيهَا حَبًّا ﴿٢٧﴾

« Nous y faisons pousser grains, » (27)

Nous faisons pousser de la terre des catégories de grains qui peuvent constituer l’ensemble des fruits récoltés des céréales que nous consommons seuls, en mélange ou agrémentés d’autres ingrédients ou aliments

وَعِنَبًا وَقَضْبًا ﴿٢٨﴾

« Vigne, légumes [et plantes], » (28)

En effet le raisin appelle l’attention du fait de son importance et de son intérêt et pour tout ce qu’il renferme comme nutriments essentiels pour l’organisme ainsi que son caractère complet comme aliment pour l’être humain

Quant au mot « qadbâ », il renvoie à tout ce qui est plante comestible, généralement potagère qui se consomme crue ou cuite.

وَزَيْتُونًا وَنَخْلًا﴿٢٩﴾

« Oliviers, palmiers, » (29)

Aussi, l’olive est un fruit consommé vert ou mûr après une préparation et dont on tire une huile utilisée en cuisine. C’est aussi un aliment très riche en éléments nutritifs et fournit énormément de calories.

Environ 75 % des lipides de l’olive et de son huile sont sous forme d’acides gras monoinsaturés (encore appelés AGM). Et la consommation d’AGM est associée à une diminution du risque de maladies cardiovasculaires.

De même que la datte contient des éléments nutritifs qui jouent un rôle essentiel et ont des effets sur la construction d’un corps humain solide qui aide l’homme dans sa vie.

وَحَدَآئِقَ غُلْبًا﴿٣٠﴾

« Jardins touffus, » (30)

« hadâ-iq » est le pluriel de « hadîqah » qui signifie jardin.

C’est une terre délimitée, cultivable et bien clôturée dans laquelle il y a de l’eau et des arbres dont la partie supérieure est large et solidement déployée.

وَفَـٰكِهَةً وَأَبًّا ﴿٣١﴾

« fruits et herbages, » (31)

Des fruits aux formes, tailles, goûts et couleurs, divers et variés.
Quant à « abbâ » c’est une plante utilisée comme fourrage, tels l’herbe et le feuillage, destinée à l’alimentation des animaux domestiques.

مَّتَـٰعًا لَّكُمْ وَلِأَنْعَـٰمِكُمْ ﴿٣٢﴾

« comme subsistance pour vous et vos bestiaux. » (32)

Tout ce qui a été cité comme catégories et genres de subsistance constitue des bienfaits pour l’homme et son bétail de la part du Tout-Miséricordieux, pour que tous deux en jouissent jusqu’au jour de la résurrection.

Chers frères et sœurs, le récit nous plonge à nouveau au jour du jugement et dit :

فَإِذَا جَآءَتِ ٱلصَّآخَّةُ ﴿٣٣﴾

« Quand viendra le fracas, » (33)

Le fracas est le second cri ardent de la trompette qui est le signe phare du jour dernier, jour où les créatures sont ramenées à la vie à nouveau après leur mort. C’est le signe distinctif à partir duquel l’homme saura que c’est le jour de la résurrection et du jugement.

يَوْمَ يَفِرُّ ٱلْمَرْءُ مِنْ أَخِيهِ ﴿٣٤﴾

« le Jour où l’homme fuira son frère, » (34)

وَأُمِّهِۦ وَأَبِيهِ ﴿٣٥﴾

« sa mère, son père, » (35)

وَصَـٰحِبَتِهِۦ وَبَنِيهِ ﴿٣٦﴾

« sa femme et ses enfants » (36)

Chers frères et sœurs, le Coran nous renseigne sur ce jour où l’homme fuira son frère, sa mère, son père, sa femme et ses enfants. Et le récit nous dit que c’est le Jour de la solitude.

Cette fuite et cette dispersion désordonnée, ce sauve-qui-peut est le résultat de la terreur de ce jour ; jour où la peur intense et soudaine ainsi que la vive inquiétude envahissent tout le monde et conduit l’homme à oublier les personnes qui lui sont plus proches et plus chères jusqu’à les fuir.

لِكُلِّ ٱمْرِئٍ مِّنْهُمْ يَوْمَئِذٍ شَأْنٌ يُغْنِيهِ ﴿٣٧﴾

« Ce jour-là chacun d’eux aura de quoi ne songer qu’à soi. » (37)

Ce jour-là, chacun aura assez de s’occuper de lui-même, se questionnera sur son parcours et ce qui l’attend !!

Ce jour-là est le jour où tous les liens de parenté et de fraternité sont rompus, jour de grande frayeur et de la panique généralisée au plus haut degré, le jour où il n’y a plus de de marque d’attention ou d’affection ou de sentiment de bienveillance pour les autres.

C’est le jour des évaluations et des résultats de l’ensemble de nos actions sur terre.

Et qu’est-ce que nous verrons ce jour-là ?

وُجُوهٌ يَوْمَئِذٍ مُّسْفِرَةٌ ﴿٣٨﴾

« Ce jour-là, certains visages seront rayonnants, » (38)

ضَاحِكَةٌ مُّسْتَبْشِرَةٌ ﴿٣٩﴾

« souriants, réjouis, » (39)

Ce jour-là, on verra des visages épanouis de joie, resplendissants, des visages manifestant de la gaieté et de la quiétude. Voilà les pieux !

Et qu’est-ce que nous verrons ce jour-là ?

وَوُجُوهٌ يَوْمَئِذٍ عَلَيْهَا غَبَرَةٌ ﴿٤٠﴾

«d’autres visages, ce jour-là, seront couverts de poussière » (40)

تَرْهَقُهَا قَتَرَةٌ ﴿٤١﴾

« accablées par une fumée noire. » (41)

Ce jour-là, on verra aussi des visages confondus et ternis par la honte, la désolation profonde et la douleur, des visages assombris par les péchés et les résultats de leurs mauvais actes.

أُو۟لَـٰٓئِكَ هُمُ ٱلْكَفَرَةُ ٱلْفَجَرَةُ ﴿٤٢﴾

« Ceux-ci sont les impies et libertins. » (42)

Ces visages sont ceux des idolâtres, criminels, hypocrites et autres ainsi que ceux des corrompus ; Ces visages sont ceux de ceux qui n’ont pas cru en Dieu L’Unique et qui l’ont montré, démontré et pratiqué.

Chers frères et sœurs, ainsi se termine la sourate ‘Il s’est renfrogné’ par la division des hommes en deux groupes : un groupe formé des fidèles qui auront les visages resplendissants de lumière dont la joie et le bonheur y seront tracés, et qui auront le Paradis pour demeure éternelle ; un deuxième groupe formé des incrédules qui auront les visages couverts de poussière et enveloppés de ténèbres et qui auront l’Enfer pour demeure éternelle.

Nous vous donnons rendez-vous, dans la prochaine séance, dans la prochaine sourate, avec la permission de Dieu Le Très Haut.

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer