Principes

LA LUTTE ENTRE LE MAUVAIS ACCOUTREMENT ET LA TRAHISON DES YEUX

« Ils retiennent leur regard de ce que Dieu leur a interdit »
Ces pieux là, sont des gens qui dans leurs qualités n’accordent aucun regard aux interdits d’Allah exalté soit-Il.

Allah dit dans le Coran : « Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur continence, c’est plus pur pour eux. Dieu connaît parfaitement ce qu’ils font. » (13)

Ce verset vise spécialement la chasteté et la purification des hommes contre toutes déviations sexuelles et indique les règles générales sur les principes particuliers ayant trait au regard sensuel sur les étrangers et le voile. Dieu a employé le terme ‘’gadda’’ qui signifie baisser, on peut le traduire aussi par diminution ; ou éviter de regarder quand il s’agit de parler ce terme donne le sens de modérer la voix, quant il s’agit de regarder, il donne le sens de diminuer, de restreindre cette expression magnifique est claire qui ne demande pas de fermer complètement les yeux ou de s’abstenir de regarder, mais de ne fixer du regard à dessein de contempler ou de se délecter. Donc le Coran n’a pas limité la chose sur laquelle on doit baisser le regard comme preuve par extension, c’est-à-dire de baisser le regard sur toute chose qu’Allah a jugé illicite.

L’Islam interdit tout acte poussé par les sentiments et passions bestiales, car cela est mieux pour vous comme stipule le verset. Cette loi n’est pas réservée seulement aux hommes, mais elle inclut aussi les femmes.

Allah dit dans le Coran : « Dis aux croyants de baisser leurs regards, de garder leur continence. » Et ce dans cela qu’Allah a rendu illicite le regard sensuel sur les femmes ainsi que les hommes, de même a rendu cela illicite aux femmes de regarder sensuellement les hommes ainsi que les femmes il les a obligées de cacher leurs nudités vis-à-vis du regard des hommes et des femmes vice versa. «… leur attention est axée sur le savoir utile…»

Allah exalté soit –Il a honoré les oulémas (les savants) et les hommes de science dans le saint Coran dans plusieurs endroits. Cela montre l’importance de la science et son rôle dans l’orientation de l’homme vers la crainte révérencielle de Dieu. C’est pour cela, que parmi leurs caractéristiques, on trouve que ces croyants ont la capacité de plus de concentration et de réflexion sur la connaissance que les futilités.

La connaissance, c’est la pierre précieuse ! Dieu dit dans le coran : « … parmi les serviteurs de Dieu, les savants sont seuls à le redouter » (14)

L’Imam Ali (Que la Paix de Dieu soit sur lui) a dit: «… ô Koumaïl! La science est préférable à la richesse. Le savoir augmente quand on s’en sert alors que l’argent diminue quand on l’utilise…»
Les savants sont les visionnaires qui éclairent par la lumière de la science et de la connaissance durant toute leur existence suivant la lumière divine, de la foi et de la piété. Ce sont eux qui s’attachent beaucoup à leurs obligations suite à la sensation qu’ils ont sur la lourde responsabilité qu’Allah leur a donnée. Les oulémas, sont ceux qui oeuvrent sans parler, car la connaissance sans pratique, c’est une preuve qui justifie le manque de l a piété.

L’Imam Zein al-Abidine (Que la Paix de Dieu soit sur lui) a dit : En vérité, la connaissance sur Dieu et son application ne sont que des amies inséparables, celui qui connaît Allah le craindra, et cette crainte l’incitera à œuvrer dans son obéissance.

Les oulémas et leurs adeptes sont ceux qui connaissent bien Allah et oeuvrent pour Lui et le supplient. C’est pour cette raison qu’Allah a dit parmi les serviteurs de Dieu, que les savants sont seuls à le redouter. … leurs âmes restent stoïques devant l’adversité comme devant le bonheur…

Nous savons bien que ce monde est le champs d’épreuve pour tout être humain, l’épreuve divine, est la tradition éternelle qui a pour but l’éducation et la préparation tout en étant la protection qui finira par ouvrir les voies qu’il faut pour la réussite céleste.

Donc, l’épreuve divine ne se limite pas, mais continue dans toutes les générations. Cela met en garde les croyants dans toutes les époques qu’ils devraient supporter les difficultés et d’autres problèmes en se sacrifiant dans cette voie. En vérité, tout cela ne sont que des épreuves et l’éducation pour les croyants afin de distinguer les vrais des faux qui se font voir tout en étant loin de la foi véritable.

CONCLUSION

Enfin, nous devons savoir que le symbole de la perfection humaine, est que les individus ainsi que les sociétés humaines soient bordés dans le cercle d’affliction et de malheur jusqu’à ce qu’ils deviennent comme des métaux purs, ensuite s’ouvriront les prédispositions qui finiront par la consolidation de leur foi en Allah le très haut. Et cela va encore mettre en évidence les vrais croyants qui patientent aux opportunistes.

La confiance en Dieu et la reconnaissance pour Lui dans toutes circonstances font que les bienfaits d’Allah puissent s’augmenter. La vraie reconnaissance ajoute les bienfaits et cela va en croissant et même dans le malheur vous resterez toujours patient tout en espérant la récompense car l’inquiétude n’apporte rien du bon chez l’homme quelque soit sa façon de s’inquiéter. Faut-il savoir que la patience est la clé de la délivrance.

Le poète a dit : «Si tu patientes, le destin s’accomplira pour toi, et tu seras récompensé, et si tu te laisses emporté par le souci, sans te remettre à Dieu le destin s’accomplira sur toi et tu seras pécheur !»

Source : http://www.hajij.com 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer