Morale

La meilleure des épouses

عن الامام الصادق (ع) :

»خير نسائكم   الطيبة الريح، الطيبة الطبيخ، التي اذا انفقت، انفقت بمعروف واذا امسكت، امسكت بمعروف، فتلك عامل من عمال الله ، وعامل الله لا يخيب ولا يندم«

L’Imam al-Sâdiq (p) dit :

«La meilleure des épouses est celle qui sent bon (a un bon parfum), qui fait une cuisine propre et bonne, qui dépense à bon escient, lorsqu’elle dépense, et économise à bon escient, lorsqu’elle retient sa main. Une telle épouse est au nombre des ouvriers d’Allah. Or l’ouvrier d’Allah ne sera jamais perdant ni deçu1 »[1]

« قال الله عزَّ وجل : « اذا اردت ان اجمع للمسلم خير الدنيا والآخرة ، جعلت ته قلباً خاشعاً ولساناً ذاكراً وجسداً على البلاء صابراً وزوجةً مؤمنةً تسره اذا نظر اليها وتحفظه اذاغاب عنها في نفسها وماله »»

Selon le Prophète (P) :

« Allah –  Il est Puissant et Sublime- dit : «Quand Je veux octroyer au Musulman le bienfait du monde terrestre et du monde éternel, Je le dote d’un cœur recueilli, d’une langue invoquant (le Nom d’Allah), d’un corps endurant avec patience les maladies et d’une épouse pieuse qui l’égaie lorsqu’il la regarde, et qui  préserve son honneur (par sa conduite irréprochable) et son bien, lorsqu’il s’absente » [2]

عن الامام الصادق (ع) :

خير نسائكم التي ان غضبت او اغضبت قالت لزوجها : يدي في يدك، لا اكتحل بغمض عين حتى ترضى عني

L’Imam al-Sâdiq (p) dit :

«La meilleure des épouses est celle qui, lorsqu’elle se met en colère ou qu’elle est mise en colère, dit à son mari : «ma main dans ta main, je ne fermerai pas les yeux (pour dormir) avant que tu ne me pardonnes. » [3]

جاء رجل الى رسول الله (ص) وقال: ان لي زوجة اذا دخلت تلقتني، واذا خرجت شيعتني، واذا رأيتني مهموماً قالت لي : « مايهمّك، ان كنتَ تهتمُّ لرزقك فقد تكفَّل لك به غيرك، وان كنت تهتم لامر آخرتك فزادك اللَّه همّاً ». فقال رسول الله (ص) : » اِنَّ لله عمّالاً وهذه من عمَّاله، ولها اجر نصف شهيد« .

Un homme vient voir le Messager d’Allah (P) et lui raconta :

« J’ai une femme qui m’accueille à la porte quand je rentre, me reconduit à la porte, lorsque je sors.  Si elle me voit soucieux elle me dit : «Pourquoi ce souci ! Si tu te soucies pour ta subsistance, quelqu’un d’autre (Allah) l’a garantie pour toi, et si tu te soucies pour la Vie future, qu’Allah augmente ton souci ». Et le Prophète (P) de commenter : «Certes Allah a des ouvriers, et celle-ci en fait partie. Elle aura la moitié de la récompense spirituelle d’un martyr.» [4]

* جاء رجل الى رسول الله (ص) وقال: ان لي زوجة اذا دخلت عليها قالت لي مرحباً بسيِّدي وسَيِّد اهل بيتي، واذا رأتني حزيناً قالت لي : « مايحزنك؟  الدنيا وقد كفيت امرالآخرة قال النبي (ص) : اخبرها اِنَّها عاملة من عمال الله، ولها نصف اجر المجاهد.

* Un homme dit au Prophète (P) : «J’ai une épouse qui, lorsque j’arrive à la maison, me dit : «bienvenue mon maître et maître des gens de ma maison!», et lorsqu’elle me voit triste, elle me dit : «qu’est-ce qui t’attriste?! Ce bas-monde!? Mais (qu’importe!) tu as arrangé les affaires de ta Vie future! » Le Prophète (P) lui dit : «Informe-la qu’elle sera au nombre des ouvriers d’Allah, et qu’elle aura la moitié de la rétribution spirituelle d’un mujâhid (combattant pour la Cause d’Allah).» [5]

عن رسول الله (ص) :  «خير نسائكم العفيفة الغُلمة»

Le Messager d’Allah (P) dit : «La meilleure des épouses est celle qui est chaste (par rapport aux autres hommes) et voluptueuse (avec son mari) »[6]

*» خير النساء من تسرّك اذا بصرت و تطيعك اذا امرت وتحفظ غيبتك في نفسها ومالك «

* La meilleure des épouses est celle qui te fait plaisir quand tu la regardes, acquiesce, lorsque tu demandes, et préserve ton honneur (en restant chaste) et tes biens, lorsque tu t’absentes[7]

عن الرضا (ع) عن امير المؤمنين علي ابن ابي طالب (ع) :

»خير نسائكم الخمس. قيل يا امير المؤمنين(ع) وما الخمس ؟ قال : الهيّنة اللّيّنة المواتية، التي اذا غضب زوجها لم تكتحل بغمض حتى يرضى، واذا غاب عنها زوجها حفظته في غيبته، فتلك عامل من عمال اللّه لا يخيب «

L’Imam al-Redhâ (p) rapporte :

« Le Commandeur des Croyants, l’Imam Ali ayant (p) dit : « La meilleure des femmes est la cinq », on lui demanda : « Et qu’est-ce que la cinq ? » Il répondit : « Celle qui possède cinq qualités : elle est facile, souple (douce), consentante, lorsque son mari est en colère contre elle, elle ne dort pas avant qu’il soit ne lui pardonne, et lorsqu’il s’absente, elle préserve son honneur. Une telle épouse est au nombre des ouvriers d’Allah. Or l’ouvrier d’Allah ne sera jamais perdant. » [8]

عن الامام الصادق (ع) :

»افضل نساء اُمّتي اصبحهنّ وجهاً واقلهنّ مهراً«

Selon un hadith rapporté de l’Imam al-Sâdiq (p) :

« Les meilleures des femmes de ma Communauté sont celles qui ont le visage le plus gracieux et la dote le moins coûteux. » [9]

L’épouse indésirable

« شَرُّ الزَّوْجاتِ مَن لا تُواتي»

« La pire des épouses est celle qui ne répond pas aux désirs de son époux. »

كان من دعاء رسول اللَّه (ص) :

«اعوذ بك من امرأة تشيبني قبل مشيبي»

Selon l’Imam al-Sâdiq (p), l’un des du’â’ du Prophète (P) était le suivant :

« O Allah ! Je me protège auprès de Toi d’une femme qui me ferait vieillir avant ma vieillesse !» (Allâhumma a’ûthu bika min imra’atin tuchibanî qabla machîbî »[10]

كان من دعاء رسول اللَّه (ص) : «اعوذ بك من امرأة تشيبني قبل مشيبي»

Selon l’Imam al-Sâdiq (p), l’un des du’â’ du Prophète (P) était le suivant : « O Allah ! Je me protège auprès de Toi d’une femme qui me ferait vieillir avant ma vieillesse !» (Allâhumma a‘ûthu bika min imra’atin tuchibanî qabla machîbî »[11]

عن النبي (ص) قال :

«ايها الناس ايّاكم وخَضْراءَ الدِّمَن، قيل وما خَضْراءُ الدِّمَن؟ قال : المرأةُ الحسناءُ في مَنـبَـتِ السُّوءِ.»

Le Prophète (P) dit :

«O gens ! Méfiez-vous d’une femme belle, née dans une mauvaise famille.» [12]

عن النبي (ص) :

»الا اخبركم بشرار نسائكم ؟ الذليلة في اهلها، العزيزة مع بعلها،العقيم الحقود التي لا تورع من قبيح، المتبرجة اذا غاب عنها بعلها، الحصان معه اذا حضر، لا تسمع قوله ولا تطيع امره ، واذا خلا بها بعلها تمنعت منه كما تمنع الصعبة عن ركوبها، لا تقبل منه عذراً ولا تغفر له ذنباً«

Le Prophète (P) dit :

«Ne voulez-vous pas que je vous dise quelles sont les plus méchantes de vos femmes ? C’est celle qui est humiliée dans sa famille mais puissante avec son mari. Elle est stérile, rancunière et ne s’abstient pas de ce qui est vil. Elle dévoile ses ornements lorsque son mari est absent et se voile lorsqu’il est présent. Elle n’écoute pas ce que dit son mari et ne lui obéit pas. Lorsque son mari s’isole avec elle, elle le repousse comme la monture rétive qui refuse que l’on l’enfourche. Elle n’accepte aucune de ses excuses et ne lui pardonne aucune de ses erreurs.» [13]

Notes:

1-Al-Kâfî, tome 5, p. 325.

2-Al-Kâfî, tom. 5, p. 327

3-Al-Faqîh, tome 3, p. 246.

4-Wasâ’il al-Chî’ah, tome 14, p. 17.

5-Kanz al-‘Ummâl, tome 16, p. 410.

6-Al-Kâfî, tome 5, p. 324.

7-Al-Kanz, tome 16, p. 408.

8-Al-Kâfî, tome 5, p. 324.

9-Al-Kâfî, tome 5, p. 518.

10-Al-Wasâ’il, tome 14, p. 19.

11-Al-Wasâ’il, tome 14, p. 19.

12-Al-Faqîh, tome 3, p. 248.

13-Al-Kâfî, tome 5, p. 325.

Source : http://fr.al-shia.org/

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer