BlocPrincipes

La vie conjugale,piliers,conditions(partie 1) Cheikh Mohamad kanso..

Au nom de Dieu Le Clément Le Miséricordieux..
« Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l’affection et de la bonté. » sourate Room, verset 21.
Et qu’est-ce que ça veut dire signes ?
Quand Dieu nous parle des signes, nous parle des preuves de Sa Grandeur et de Sa Transcendance, des arguments de Son Pouvoir, de Sa Puissance et de Sa Sagesse.
Quand Le Seigneur Tout Puissant nous parle de Ses signes, fait référence à la création des cieux et de la terre et la variété de nos langues et de nos couleurs, de notre sommeil, de l’alternance de la nuit et du jour, bref nous parle de beaucoup de signes ;
Et si nous revenons au verset, nous remarquons que Dieu Tout Puissant a fait du mariage un signe parmi les signes.
En effet l’élément qui est à l’origine du mariage est la relation et la liaison entre humains, entre deux âmes, un mariage entre deux esprits et deux cœurs.
Puis vient en second degré le mariage physique et tout ce qui en est lié ou tourne autour, les éléments importants faisant parties des droits et clauses. On peut noter la préservation de soi-même, l’assouvissement des désirs, la continuité de la vie, …
Chers frères et sœurs, si vous voulez vous marier et avoir un mariage réussi, un mariage permanent et stable, alors cherchez votre partenaire en vous focalisant sur ces éléments constitutifs.
Mais pourquoi nous marions-nous?
La réponse à cette question est que nous avons besoin de passer d’un état à un autre état, d’une situation à une autre où les responsabilités deviennent de plus en plus importantes, une situation qui demande la réunion de plusieurs éléments de base dont nous allons prendre connaissance et qui sont les suivants :
La sérénité, la quiétude est une condition exigée en même temps un aboutissement inéluctable.
L’amour et l’affection représentent une condition essentielle et indispensable dans un ménage.
La bonté, la miséricorde est également une condition et un résultat dans la vie commune, dans la pauvreté comme dans l’opulence, dans la maladie comme dans la bonne santé et le bien-être, bref dans toutes les situations et dans toutes les circonstances, pour que cette relation soit forte, solide et durable.
L’époux doit être bienveillant avec son épouse, clément et indulgent envers elle ; il doit être compréhensif et celui qui pardonne toujours. Et en même temps ceci doit être réciproque et la femme ne doit pas demander la lune à son mari.
Si ces différentes conditions ne sont pas réunies dans un contrat de mariage dans lequel les conjoints s’engagent jusqu’à ce que la mort les sépare, alors c’est une vie qui se transformera tôt ou tard en routine.
Il est inimaginable pour un couple de vivre sous le même toit, de manger autour de la même table, de dormir sur le même lit et qu’il n’y ait pas d’amour et d’affection entre eux.
C’est pourquoi il ne faut jamais se marier avec une personne qu’on n’aime pas, il se pourrait que vous vous s épariez un jour, parce que tôt ou tard il y aura des victimes.
Le respect dans toutes ses dimensions, dans le couple et devant les enfants, proches et amis, devant les gens et dans la société, vient complémenter l’affection, dans la manière d’agir et de se comporter, dans la manière de manifester sa volonté, et dans la préservation des secrets de la famille.
Prenons l’exemple de la boite noire dans les avions qui apporte une aide précieuse aux enquêteurs, lors des accidents d’avion. Cette boîte noire garde soigneusement les secrets des communications des pilotes et de tout ce qui se passe dans l’avion que seuls les concernés y ont accès.
De même, dans le couple, il doit y avoir une boîte noire ou appelons-la boite rose ou rouge ; et si nous voulons un ménage réussi, digne d’estime et de considération, sauvegardons dans cette boite tous les secrets du ménage qui ne doivent jamais être dévoilés ou atterrir dans les mains d’autrui, même s’il y a un divorce plus tard, jamais cette boite ne doit s’ouvrir, pour qui que ce soit. Et cela fait partie du respect et de la considération.
La confiance mutuelle dans le couple est un pilier fondamental et il ne doit y avoir de place pour le doute qui peut inciter à faire des recherches indiscrètes ou à espionner ou à accorder plus de crédit aux commérages qu’à la parole du conjoint ou de la conjointe.
Alors pour avoir un ménage heureux et réussi, un ménage solide où règne l’unité, un ménage inaltérable face au vent et à l’orage, la confiance doit régner.
La compréhension est un des piliers très importants dans un couple ; elle n’est pas monnayable, ni différée.
À tous les jeunes, je leur dis de ne pas tomber dans ces problèmes, et de chercher un partenaire avec qui ils partagent les mêmes idées et les mêmes chemins dans la vie ;
Je leur dis de ne pas essayer de changer la nature d’une personne ou de faire de sorte qu’elle pense comme vous ; plutôt cherchez une personne qui vous ressemble avant même de lier une quelconque relation.
À tous les jeunes je leur dis de ne pas vouloir changer une personne, l’éduquer, l’enseigner, la guider et la former ; vous pouvez ne pas réussir car beaucoup d’autres avant vous ont échoué.
Si quelqu’un ou quelqu’une veut vraiment se marier, alors doit d’abord réfléchir à la personne de son choix avant même de la chercher ; si c’est une personne intelligente, instruite, cultivée, riche, …, ou inintelligente, analphabète, inculte, pauvre, … puis doit chercher la personne qui lui ressemble et à travers laquelle son vœu se réalise.
En effet la compréhension est une clause, une condition dans le couple car empêche la discorde et les conflits qui changent l’environnement familial en un champ de bataille qui, à son tour, tue la sérénité et fait naître la tension et la colère.
Un couple qui ne se comprend pas, qui ne connait pas le dialogue et qui ne s’assieds pas autour d’une table, loin des enfants, pour résoudre les conflits, n’a pas d’issue possible.
L’autonomie, c’est-à-dire l’indépendance et la liberté d’action, en d’autres termes être hors du champ de contrôle de la télécommande se trouvant dans la main des tiers, en clair ne pas être les marionnettes des beaux-parents.
En général, un ménage ne dure pas longtemps si les concernés n’ont pas la liberté d’action.
Nul doute que les parents aiment leurs enfants, mais s’ils essayent de s’immiscer dans les détails de leur quotidien, vont détruire leur mariage et en même temps les détruire, même si ce n’est pas intentionnel.
Alors laissez vos enfants vivre leur vie ! Comme le dit si bien l’écrivain libanais, Gibran Khalil Gibran en répondant à une femme qui portait un enfant dans les bras et qui lui avait demandé de lui parler des Enfants.
Voici ce qu’il a répondu :
Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ils sont les fils et les filles de l’appel de la Vie à elle-même,
Ils viennent à travers vous mais non de vous.
Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.
Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées,
Car ils ont leurs propres pensées.
Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes,
Car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter, pas même dans vos rêves.
Vous pouvez vous efforcer d’être comme eux, mais ne tentez pas de les faire comme vous.
Car la vie ne va pas en arrière, ni ne s’attarde avec hier.
Extrait du recueil Le Prophète
Donc, laissez vos enfants vivre leur vie et leurs épreuves et donnez-leur les plus précieux conseils, mais de loin ! N’entrez pas dans leurs détails, leurs intimités ! Laissez-les réfléchir et résoudre par eux-mêmes certains de leurs problèmes.
L’actualisation ou le renouvellement contribue à la continuité dans le couple et l’empêche de sombrer dans la routine ; cela peut être :
• Le changement du décor de la maison et de sa couleur ou la position des meubles et autres de sorte que, quand on rentre dans la maison, on a l’impression que c’est une nouvelle demeure, une nouvelle vie.
• Au niveau des sentiments, dans la manière de se vêtir, manière d’agir et de se comporter avec son conjoint ou sa conjointe afin de toujours évoluer vers la nouveauté et vers le meilleur.
• Dans le style de vie, en consacrant du temps pour le couple et les enfants, le temps nécessaire pour faire vivre la famille et ne pas trop avantager le temps du travail ou des sorties injustifiées ou insensées à son détriment, et surtout ne pas déléguer les tâches qui pourraient faire l’objet de rapprochement dans le couple à la femme de ménage. Bref l’utilisation du temps doit être bien équilibrer pour que chaque partie ait ce qui lui revient de droit.
Nous devons alors réfléchir à tous ces aspects importants avant de prendre la décision de nous marier, avant de choisir la personne avec qui nous voulons vivre pour le restant de notre vie !
Chers jeunes, réfléchissez sur ce que vous voulez et sur la personne que vous voulez !
Questionnez-vous sur celui ou celle qui vous convient comme partenaire de vie, comme conjoint ou conjointe !
Chers jeunes, j’adresse une invitation à toute personne qui pense au mariage et qui veut le concrétiser, à toute personne qui décide de se marier et qui veut savoir en détails, les conditions, droits, devoirs et obligations du mariage que nous sommes à votre disposition, à tout instant, à toute heure.
Chers frères et sœurs, ceci est la toute première partie de ce thème et s’il plait à Dieu Tout Puissant, il y aura une deuxième partie et d’autres sujets tels les droits et les devoirs du mariage, obligations dans la vie conjugale, le divorce et autres encore.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page