BlocPrincipesVidéos

Le besoin de la religion

Cheikh Mohamad Kanso

Au nom de Dieu Le Clément Le Miséricordieux

Chers frères et sœurs, dans le sujet d’aujourd’hui, nous formulons une interrogation sur une question très importante.

Avons-nous besoin de la religion pour bien vivre ?

Nous pouvons toujours affiner cette interrogation en nous demandant si nous avons besoin de la religion de manière continue, dans chaque siècle et à chaque époque ou bien le développement, la technologie et la science ainsi que les lois et règlements dont nous disposons aujourd’hui, nous permettent-ils de nous en passer ?

Est-ce que l’homme peut aujourd’hui atteindre un niveau de confort et de sécurité de telle sorte qu’il n’ait plus besoin de la religion ?

La réponse aux questionnements va se faire sous deux axes principaux qui sont le besoin individuel et le besoin social de la religion.

Chers frères et sœurs, avant d’entrer dans le vif du sujet, commençons par une introduction en nous questionnant  sur d’où nous est venue la religion et l’idée de la religion ?

L’historien britannique Arnold Toynbee a déclaré à propos de la nécessité innée de la religion : « La religion est l’une des propriétés humaines naturelles nécessaires. Nous avons soutenu que l’absence de religion conduit à un état de désespoir spirituel.

L’idée de la religion est née avec la nature humaine comme le sont les besoins naturels comme manger et boire, dormir et se réveiller, respirer et autres comme la tendresse, l’amour, la défense et la sécurité ; mais pouvons-nous vivre sans ces besoins ?

Beaucoup d’écrivains sont d’accords que le besoin de la religion est un besoin inné et il y a un verset dans le Coran qui dit :

« Dirige tout ton être vers la religion exclusivement [pour Dieu], telle est la nature que Dieu a originellement donnée aux hommes – pas de changement à la création de Dieu -. Voilà la religion de droiture ; mais la plupart des gens ne savent pas. (Sourate Les romains Verset 30)

C’est pourquoi lorsque l’homme atteint un certain niveau de connaissance se questionne sur son origine et son existence, sur son Créateur et pourquoi il a été créé, bref il cherche Dieu Tout Puissant.

Dans ce cas il peut être guidé et sa nature le conduit vers la vérité, la réponse à ses questions et à la connaissance de son Seigneur. Il peut également se tromper de chemin et se perdre en cours de route ; et au lieu d’arriver à Son Seigneur, déroute vers l’adoration du soleil ou de la lune ou des étoiles ou même des statuts ; l’histoire nous le prouve.

L’idée de la religion n’est pas étrangère à l’être humain mais plutôt innée en lui ; c’est une ramification en relation avec sa source, c’est-à-dire Dieu Tout Puissant comme la lumière l’est avec le soleil et le fruit avec l’arbre qui l’a produit.

La religion conduit l’être à la confiance en soi, le débarrasse de l’anxiété et lui facilite la vie ; sa foi et sa confiance en Dieu lui apportent la paix, la sécurité et le calme profond. Ce qui prouve ce besoin inné et spirituel de religion et de foi en général.

Questions ?

Est-ce que l’homme est arrivé à son but vu le niveau atteint en matière de développement, de connaissance, de science et de technologie ?

Peut-il dire ou avouer qu’il est arrivé à l’apaisement, à la tranquillité,  prémuni contre la peur et le désespoir à tel point qu’il n’a plus besoin de la religion ?

NON ! Parce que Dieu Le Très Haut dit dans Son livre Sublime : « ceux qui ont cru, et dont les cœurs se tranquillisent à l’évocation de Dieu ». N’est-ce point par l’évocation de Dieu que se tranquillisent les cœurs ?  » Sourate Le tonnerre, Verset 28

La science et la technologie ne peuvent pas procurer à l’être humain la tranquillité du cœur car l’homme ne peut sentir la sérénité, la force, la fierté, la joie seulement s’il est connecté à son Seigneur, à travers la religion.

Pourquoi l’homme a-t-il besoin de la religion ?

Il n’y a pas une force ou une arme dans le monde qui peut nous prémunir du sentiment de peur et de détresse sauf la foi en Dieu.

Dieu Le Très Haut nous dit dans la sourate Younous, verset 22 :

« C’est Lui qui vous fait aller sur terre et sur mer, quand vous êtes en bateau. [Ces bateaux] les emportèrent, grâce à un bon vent. Ils s’en réjouirent jusqu’au moment où, assaillis par un vent impétueux, assaillis de tous côtés par les vagues, se jugeant enveloppés [par la mort], ils prièrent Dieu, Lui vouant le culte [et disant]: « Certes, si Tu nous sauves de ceci, nous serons parmi les reconnaissants ! « 

Dans tous les cas nous devons savoir que l’évolution et la marche du temps ou le développement de la science et de la technologie ne nous affranchiront jamais de ce besoin que nous avons de la religion et de notre Seigneur, dans notre vie comme dans notre mort, dans notre bonne santé comme dans notre maladie, bref dans notre existence toute entière.

L’être humain ne peut pas se passer de ce besoin de manger et de boire, de dormir et de se réveiller, de sentir la douleur, le chagrin, le bonheur, la peur et la colère car ce sont les choses qui sont innées en lui. Et bien c’est la même chose pour la religion et la foi.

Chers frères et sœurs, le deuxième axe de notre sujet est le besoin de la société de la religion.

Aujourd’hui les gens sont formés dans les universités et autres lieux  de savoir et ont acquis des connaissances dans tous les domaines relatifs à la vie. Dans la plupart des pays ce sont les lois civiles qui sont appliquées et non les lois religieuses.

Dans ces sociétés, tout existe et tout est  à disposition : la science, la technologie, les avions, les fusées, les ordinateurs et même les codes, lois et règlements qui régissent le bon fonctionnement du vivre ensemble.

Mais en tenant compte de tout cela, pouvons-nous réellement dire que nous n’avons plus besoin de la religion ? Est-ce que cela peut assurer la paix intérieure dont l’être humain et la société entière ont besoin ?

Est-ce que, aujourd’hui, toutes ces lois, tous ces codes et règlements, tout ce développement de la science et de la technologie peuvent garantir la paix intérieure à tous les niveaux ?

Est-ce que la justice et la réussite sociale sont assurées ?

Est-ce que les peuples sont heureux et que leur quotidien est tranquille et sécurisé au point de dire que nous n’avons pas besoin de la religion ?

Aujourd’hui la plupart des pays du monde ont montré leur opposition aux religions et aux lois divines et se sont créé leurs propres lois, écrits par des mortels qui se trompent.

Mais malgré tout cela, le monde d’aujourd’hui est rempli d’injustice, d’insécurité, de crimes, d’oppression et s’est transformé en une véritable jungle où règne la loi du plus fort.

En faisant la guerre à la religion et en diabolisant son image, les gens ont détruit la soupape de sécurité qui assure au monde la paix dont les peuples ont besoin.

Nous voyons aujourd’hui que le crime se développe à grande vitesse, l’injustice est très répandue, le vol n’est plus une honte mais plutôt un honneur et la vie humaine est devenue pire que la vie animale tellement il se passe des choses que personne n’aurait pu imaginer il y a des années en arrière, même pas chez les bêtes.

Alors pourquoi la religion nous est venue par l’intermédiaire des envoyés de Dieu ?

Pour concrétiser la paix et la sécurité de la société, appliquer l’égalité, la justice et l’équité, pour répandre l’amour, la solidarité et l’entraide,  pour empêcher que les gens torpillent les lois et règlements qui régissent le bon fonctionnement du vivre ensemble ou s’emparent des biens des autres.

Chers frères et sœurs, c’est aujourd’hui plus que jamais que nous avons besoin de la religion car c’est le régulateur interne qui existe dans chaque individu et qui l’empêche d’avoir une conduite répréhensible, que cela soit devant ou à l’insu des autres.

La religion est une sorte de frein qui empêche l’individu de déraper qu’il soit seul ou non ; c’est un observateur invisible qui l’empêche de sombrer dans l’interdit et le blâmable et à qui il doit obéissance.

La religion est le réveil qui sonne lorsque l’individu s’apprête à commettre un acte répréhensible et qui est capable de le retenir et de le faire changer d’avis, en mettant en évidence les limites à ne pas franchir.

Si nous comparons deux pays qui ont des lois et règlements, des institutions et autres qui règlent leur bon fonctionnement ; il est très facile de constater que là où les peuples sont plus attachés à la religion, c’est là où il y a moins de crimes, moins d’injustice et plus de sécurité tout simplement parce que la religion est un régulateur beaucoup plus fort que les lois et règlements faits par les humains.

La religion est un réel besoin pour la société, un besoin pour que la société ne se transforme pas en jungle et que les gens ne deviennent des animaux qui se dévorent entre eux.

Chers frères et sœurs la religion est la seule force pouvant permettre aux gens de rester humains, de vivre dans la paix et la sécurité la plus totale et la plus complète.

Assalamou aleikoum warahmatol Laahi wa barakatouh

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer