BlocSaint CoranVidéos

Le cœur dans le Saint Coran

Cheikh Mohamad Kanso

Au nom de Dieu Le Miséricordieux Le Miséricordieux

Dieu Le Très Haut nous dit dans Le Livre Sublime, Verset 2, sourate Le butin : « … Les vrais croyants sont ceux dont les cœurs frémissent quand on mentionne Dieu. Et quand Ses versets leur sont récités, cela fait augmenter leur foi. Et ils placent leur confiance en leur Seigneur.… »

Chers frères et sœurs, le coran nous parle de plusieurs catégories de cœurs, avec des caractéristiques différentes, employés dans différentes situations avec des significations différentes.

Dans notre démarche, nous allons illustrer nos propos en nous référant aux exemples et descriptions du Saint Coran.

Mais quel est ce cœur dont nous parle tant le Coran ?

Est-ce le cœur en tant que centre de perceptions des faits ou le cœur en tant que muscle qui pompe et fait circuler le sang vers toutes les parties du corps ou est-ce ce cœur qui aime et déteste, qui croit ou mécroit, qui se durcit ou s’apaise ?

En effet, dans le Coran, le cœur a plusieurs significations et nous pouvons noter le cœur en tant que esprit ou cette capacité à percevoir, à comprendre et à juger, cette aptitude à se servir du bon sens et de la raison.

Le Seigneur Tout Puissant nous dit  dans la sourate Qaf, verset 37 : « Il y a bien là un rappel pour quiconque a un cœur … »

Nous pouvons également citer le cœur en tant qu’âme et Le Seigneur Tout Puissant nous rappelle dans la sourate Les parties, verset 10 et nous dit :

 » Quand ils vous vinrent d’en haut et d’en bas, et que les regards étaient troublés, et les cœurs remontaient aux gorges… »

Et enfin le cœur en tant que centre des émotions et Le Tout Puissant nous dit dans le verset 151 de la sourate La famille d’Imran :  » Nous allons jeter l’effroi dans les cœurs des mécréants.

Et aussi dans le verset 159, de la même sourate, Dieu dit : « C’est par quelque miséricorde de la part de Dieu que tu (Mohamad) as été si doux envers eux! Mais si tu étais rude, au cœur dur, ils se seraient enfuis de ton entourage. »

Nous pouvons alors dire que chez l’être humain, il y a deux centres principaux qui sont :

Le centre de perception et de compréhension qui est composé du cerveau et du système nerveux et dans lequel nous recevons les problèmes intellectuels, analysons et interprétons.

Le centre des émotions, qui est le cœur, situé sur le côté gauche de la poitrine et qui est affecté par les problèmes émotionnels.

Lorsque nous sommes confrontés à une calamité nous avons un sentiment de tristesse et lorsque nous sommes remplis de joie, nous ressentons du plaisir dans ce même centre.

Il est vrai que le centre originel de la perception et des émotions est l’âme humaine, mais les manifestations et les réactions physiques sont différentes.

 

Les réactions de compréhension et de perception apparaissent en premier dans le système cérébral, tandis que les réactions émotionnelles telles que l’amour, la haine, la peur, la tranquillité, la joie et la compassion apparaissent clairement dans le cœur et sont ressentis par les humains à partir de cet organe du corps.

À partir de là, nous comprenons alors pourquoi les problèmes émotionnels dans le Coran sont liés au cœur et que l’association des problèmes mentaux avec le cœur traduit l’esprit ou le cerveau.

Mais il faut savoir que tous les deux sont la manifestation de l’âme à laquelle ils sont liés et traduisent sa réaction.

Chers frères et sœurs, revenons au Coran et étudions un peu les appellations et sens du cœur, lorsque Le Tout Puissant nous parle dans Ses nobles versets.

Nous trouvons dans le Coran :

Le cœur sain : dans les versets 88 et 89 de la sourate Les poètes, Dieu nous dit : »le jour où ni les biens, ni les enfants ne seront d’aucune utilité, sauf celui qui vient à Dieu avec un cœur sain. »

Le Cœur humble : dans le verset 16 de la sourate Le fer, Dieu nous dit :  » Le moment n’est-il pas venu pour ceux qui ont cru, que leurs cœurs s’humilient à l’évocation de Dieu et devant ce qui est descendu de la vérité [le Coran]?

Le cœur compatissant et miséricordieux : dans le verset 27 de la sourate Le fer, Dieu nous dit :  » et lui avons apporté l’évangile, et mis dans les cœurs de ceux qui le suivirent douceur et mansuétude.  »

 

Le Cœur Croyant : dans le verset 22 de la sourate La discussion, Dieu nous dit :  » Il a prescrit la foi dans leurs cœurs et Il les a aidés de Son secours.  »

Le Cœur dévot : dans le verset 32 de la sourate Le pèlerinage, Dieu nous dit :  » … Et quiconque exalte les injonctions sacrées de Dieu, s’inspire en effet de la piété des cœurs. »

Le Cœur de la raison ou plein de sagesse : dans le verset 46 de la sourate Le pèlerinage, Dieu nous dit :  » Que ne voyagent-ils sur la terre afin d’avoir des cœurs pour comprendre … »

Le Cœur rassurant : dans le verset 28 de la sourate Le tonnerre, Dieu nous dit :  » ceux qui ont cru, et dont les cœurs se tranquillisent à l’évocation de Dieu ». N’est-ce point par l’évocation de Dieu que se tranquillisent les cœurs. »

Le Cœur porté à l’obéissance: dans le verset 33 de la sourate Qaf, Dieu nous dit :  » qui redoute le Tout Miséricordieux bien qu’il ne Le voit pas, et qui vient vers Lui avec un cœur porté à l’obéissance. »

Le Cœur calme et paisible : dans le verset 4 de la sourate La victoire éclatante, Dieu nous dit :  » C’est Lui qui a fait descendre la quiétude dans les cœurs des croyants afin qu’ils ajoutent une foi à leur foi.  »

Le Cœur compatissant et fort : dans le verset 14 de la sourate La caverne, Dieu nous dit :  » Nous avons fortifié leurs cœurs lorsqu’ils s’étaient levés pour dire: « Notre Seigneur est le Seigneur des cieux et de la terre. »

Ce sont toutes de bonnes caractéristiques que nous cite le Coran, mais il y a d’autres mauvaises caractéristiques également comme :

Le Cœur scellé : dans le verset 100 de la sourate A’raf, Dieu nous dit :  » si Nous voulions, Nous les frapperions pour leurs péchés et scellerions leurs cœurs, et ils n’entendraient plus rien? »

Le Cœur endurci : dans le verset 22 de la sourate Les groupes, Dieu nous dit :  » … Malheur donc à ceux dont les cœurs sont endurcis contre le rappel de Dieu. Ceux-là sont dans un égarement évident.  »

Le Cœur profondément voilé et qui ne voit pas la vérité : dans le verset 57 de la sourate La caverne, Dieu nous dit :  » Nous avons placé des voiles sur leurs cœurs, de sorte qu’ils ne comprennent pas le Coran, … »

Le Cœur cadenassé : dans le verset 12 de la sourate Mouhammad, Dieu nous dit :  » Ne méditent-ils pas sur le Coran ? Ou y a-t-il des cadenas sur leurs cœurs ? »

Le cœur couvert de péchés : dans le verset 14 de la sourate Les fraudeurs, Dieu nous dit :
 » Pas du tout, mais ce qu’ils ont accompli couvre leurs cœurs. »

Le Cœur paralysé par la peur : dans le verset 151 de la sourate La famille d’Imram, Dieu nous dit : « Nous allons jeter l’effroi dans les cœurs des mécréants. Car ils ont associé à Dieu des idoles sans aucune preuve descendue de Sa part.! »

Le mauvais cœur: dans le verset 22 de la sourate Les abeilles, Dieu nous dit :  » Ceux qui ne croient pas en l’au-delà leurs cœurs nient l’unicité de Dieu et ils sont remplis d’orgueil. »

Le Cœur malade : dans le verset 11 de la sourate La vache, Dieu nous dit : « Il y a dans leurs cœurs une maladie de doute et d’hypocrisie, et Dieu laisse croître leur maladie. »

Le Cœur pécheur : dans le verset 283 de la sourate La vache, Dieu nous dit :  » Et ne cachez pas le témoignage: quiconque le cache a, certes, un cœur pécheur. »

Le Cœur inattentif : dans le verset 28 de la sourate La caverne, Dieu nous dit : « Et n’obéis pas à celui dont Nous avons rendu le cœur inattentif à Notre Rappel. »

Le Cœur aveugle : dans le verset 46 de la sourate Le pèlerinage, Dieu nous dit :  » ce ne sont pas les yeux qui s’aveuglent, mais, ce sont les cœurs dans les poitrines qui s’aveuglent. »

Le Cœur hypocrite : dans le verset 77 de la sourate Le repentir, Dieu nous dit :  » Il a donc suscité l’hypocrisie dans leurs cœurs, et cela jusqu’au jour où ils Le rencontreront… »

Le Cœur incrédule : dans le verset 45 de la sourate Le repentir, Dieu nous dit :  » Ne te demandent permission que ceux qui ne croient pas en Dieu et au Jour dernier, et dont les cœurs sont emplis de doute. Ils ne font qu’hésiter dans leur incertitude. (45) … »

Chers frères et sœurs, nous devons apprendre à construire et à éduquer nos cœurs, après avoir médité et choisi lequel des cœurs nous voulons avoir, parce que le jour du jugement, Le Seigneur Tout Puissant regardera dans les cœurs et comme IL l’a si bien dit dans les versets 6, 7, 8 et 9 de la sourate Les calomniateurs : « Le Feu attisé de Dieu qui monte jusqu’aux cœurs. Il se refermera sur eux, en colonnes de flammes étendues. »

Que Dieu nous gratifie d’un cœur pur, croyant et plein de raison et de sagesse et qu’il nous préserve d’un cœur inattentif au Rappel du Seigneur Tout Puissant, Le Maitre des cœurs, le Clément et miséricordieux ;

Que Dieu nous éclaire les poitrines et les cœurs à partir de Son Livre Sublime et nous guide vers Son chemin.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer