Jurisprudence

Les ablutions..

En Islam, la prière est obligatoire, c’est la relation entre le serviteur et le Seigneur et l’affirmation qu’il n’existe aucun être que Dieu auquel le croyant se prosterne.

Mais cette rencontre avec le Maître des mondes nécessite certains préliminaires pour que le croyant soit à la hauteur (physique et spirituelle) de pouvoir rencontrer le Créateur. Un des préliminaires les plus importants est la purification ou pureté(Tahâra).

Il existe deux sortes de purifications:

1) purification liquide (avec l’eau):qui comprend les ablutions et le bain rituel.

2) purification via la terre: qui comprend le Tayammum.

Les ablutions (Wudhu’)

Il consiste au lavage du visage et des deux mains jusqu’aux coudes, et le passage de la main mouillée sur la tête et les deux pieds jusqu’aux chevilles.

Allah dit dans Son Saint Livre: « O croyants, quand vous vous apprêtez à la Prière, lavez-vous le visage et les mains jusqu’aux coudes, passez les mains mouillées sur la tête et les pieds jusqu’aux chevilles » Sourate 5:6.

Remarques:

-Il n’est pas permis de passer la main mouillée sur une perruque, sauf si le fait de l’enlever provoque des douleurs ou autres.

-Il est interdit de passer la main mouillée sur les chaussettes.

Il existe trois conditions pour la validité du wudhu:

1) Conditions de celui qui l’accomplit:

-L’intention: cela signifie qu’il doit accomplir son wudhu dans le but de s’approcher d’Allah.

-La pureté des membres concernés: cela signifie que si un des membres du wudhu est impur, il doit être purifié, et ensuite commencer le wudhu.

-Absence d’obstacles: cela signifie que si l’encre du bic, ou autre se trouve sur l’un des membres, il faut tout d’abord l’enlever (car cela empêche le contact de l’eau avec la peau) et ensuite faire le wudhu.

-Les membres qui doivent être essuyés doivent être secs avant de passer la main mouillée.

Remarques:

-Il n’est pas obligatoire de prononcer l’intention.

-Les tatouages qui sont encrés dans la peau ne sont pas considérés comme obstacles.

2) Conditions de l’eau pour le wudhu:

-La pureté.

-L’eau doit être absolue(Mutlaq) et non partielle(Mudhâf ).

-elle ne doit pas être usurpée.

Remarques:

-Celui qui a accompli son wudhu’ avec de l’eau impure ou partielle par oubli ou par ignorance, il est annulé, et de ce fait doit rattraper toutes les actions conditionnées de pureté.

-Celui qui a fait ses ablutions avec de l’eau usurpée par oubli ou ignorance, elles sont valides, tant que ce n’est pas lui l’usurpateur.

3) Conditions de l’accomplissement du wudhu:

-Respect de l’ordre des membres: cela signifie qu’il faut tout d’abord commencer par laver le visage, ensuite le bras droit, puis le gauche, ensuite passer la main mouillée sur la tête, ensuite le pied droit et enfin le pied gauche.

-Continuité des actes: cela signifie qu’il faut poursuivre les actions sans une interruption qui pourrait provoquée le sèchement du membre précédent.

-Le faire soi-même.

Remarques:

-Celui qui est incapable d’accomplir le wudhu lui-même (maladie, handicap,…), une autre personne peut le faire à sa place, en lui lavant le visage, les mains, etc…

Les causes d’annulation du wudhu:

-La sortie d’urine.

-La sortie d’excréments.

La sortie de gaz intestinaux.

Le sommeil(les yeux ne voyant plus et les oreilles n’entendant plus).

La perte de conscience (perte de la raison, de connaissance, l’ivresse).

Les pertes de sang(Istihâdha) pour les femmes (autre que les règles et lochies) en petite, moyenne et grande quantité.

Remarques:

-Celui qui avait la certitude qu’il était pur précédemment, et doute à l’instant qu’il ne l’est plus, il considère qu’il est pur, et l’inverse de même.

-Il est interdit à celui qui n’est pas en ablutions de toucher les noms et les attributs divins, ainsi que ceux des Prophètes et des Imams.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer