Principes

Les cœurs.. 06 / 09 / 2017..

Dieu Le Tout Puissant nous dit dans la sourate La vache verset 74 :

« Puis, et en dépit de tout cela, vos cœurs se sont endurcis; ils sont devenus comme des pierres ou même plus durs encore; car il y a des pierres d’où jaillissent les ruisseaux, d’autres se fendent pour qu’en surgisse l’eau, d’autres s’affaissent par crainte de Dieu. Et Dieu n’est certainement jamais inattentif à ce que vous faites.»
Chers croyants, ce verset coranique Dieu s’adresse aux fils d’Israël mais ce discours n’est pas seulement pour les fils d’Israël mais pour tous ceux qui s’écartent du droit chemin, du chemin de Dieu ;
Le verset nous parle de ceux qui manifestent de la désapprobation et qui n’ont pas dans le cœur le sens l’humanité et de la miséricorde, des cœurs d’où ne pénètre la lumière de la foi et de l’acceptation car durs comme des pierres.
Le verset nous parle de ceux qui n’ont pas cru ; de ceux qui n’étaient pas ou ne sont pas devenus croyants ; ceux qui n’obéissent pas à Dieu Le Très Haut.
D’abord Dieu compare le cœur de ces gens-là à des pierres ensuite si nous faisons une autre comparaison entre les pierres et le cœur de ces gens-là, nous voyons que les pierres sont milles fois meilleures.
Parce que les pierres sont très importantes et le Coran nous dit qu’il y a des pierres qui s’affaissent par crainte de Dieu car toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre glorifient, remercient et louent Le Seigneur Tout Puissant.
Et encore ces pierres ont d’autres avantages car de certaines pierres jaillissent des sources d’eau.
Chers frères et sœurs, les pierres sont de cette terre et Dieu les a créés avec d’énormes avantages pour l’homme.
Aujourd’hui si nous voulons vraiment voir ces avantages regardons les maisons où nous vivons et sécurisons nos familles, ne sont-elles pas faites de pierres ?
Les routes sur lesquelles nous nous déplaçons par tous les moyens et pour aller dans toutes les directions, ne sont-elles pas faites de pierres ?
Tous les édifices comme nos mosquées, nos universités, nos hôpitaux, nos entreprises, nos usines et j’en passe… ne sont-ils pas faites de pierres ?
Puis encore à partir de ces pierres nous construisons des châteaux et des forteresses et un jour ces pierres se transformeront en armes contre un danger.
Et si nous revenons à ces gens qui sont les fils d’Israël ou même d’autres communautés, qui ont des cœurs composés de chair et de sang mais dans ces cœurs ne pénètre ni discours religieux ou moralisateur, ni lumière ; ceux-là qui ont éteint leur raison et choisi de ne pas être guidés ; ceux-là qui ont été capturés par le mensonge. Et de ces cœurs ne jaillissent pas le bien ni la bonne conduite ni le guidage.
C’est pourquoi quand nous regardons l’homme et si nous voulons évaluer sa valeur, et que nous voulons dire qu’un Tel est meilleur qu’un Tel, c’est parce qu’un Tel fait des choses bien, sert la communauté et les gens par son travail, par sa connaissance, son savoir et son ingéniosité, sa morale et sa sagesse.
Parce qu’un Tel fait partie des gens qui prient, jeunent, donnent la zakat bref qui obéissent à Dieu, suivent ses recommandations et s’éloignent des interdictions.
Mais à l’opposé les autres gens qui n’ont aucune utilité pour la société et qui n’offrent rien du tout à la vie. Et aujourd’hui nous trouvons des gens qui baignent dans la mécréances, le mal, la débauche ; des gens qui trompent et qui manipulent les autres ; des gens qui sont sur un chemin qui les mène directement à l’enfer.

Chers frères et sœurs, si nous comparons ces deux groupes, les uns servent la vie car travaillent, élaborent, conçoivent et réalisent alors que les autres ne l’ont d’aucune utilité car prennent, consomment et épuisent.
Si nous résumons, aujourd’hui, dans le monde islamique, beaucoup de musulmans croient que Dieu Le Très Haut veulent qu’ils prient, jeunent et font pèlerinage et les autres sortes d’adorations, naturellement ce qui très important mais pas suffisant.
Dans la vie nous devons travailler, servir la vie et servir les autres, nous devons faire partie de ceux qui changent, corrigent, guident et qui sont au service de l’homme.
Aujourd’hui nous avons une jeunesse, une génération et nous voulons qu’elle soit productrice, consciente, responsable et juste, une jeunesse qui réussit et qui manifeste de la ferveur religieuse et marche sur le droit chemin.
Chers croyants, vivons cette vie qui est une belle opportunité et un examen et soyons comme Dieu veut que nous soyons sinon les pierres seront meilleures que nous, comme le dit le verset.
Et dans un autre verset, dans la sourate Fourqan verset 44, Dieu Le Très Haut compare les mécréants, les débauchés et les vicieux à des animaux et nous dit :
« Ou bien penses-tu que la plupart d’entre eux entendent ou comprennent? Ils ne sont en vérité comparables qu’à des bestiaux. Ou plutôt, ils sont plus égarés encore du sentier. »
Puis Dieu nous dit qu’ils sont encore plus égarés et ils sont tellement inutiles que même les bêtes sont plus utiles.
Ne voyons-nous pas que nous mangeons la viande des bêtes, buvons de leur lait et nous servons de leur peau pour faire beaucoup de choses utiles ?

Nous montons sur leurs dos, nous les dressons et les soumettions à nous, donc ne sont-ils pas plus serviables que ces gens-là qui vivent hors des limites de la vie et qui ne nous amènent que des problèmes, des assassinats, des guerres ?
Regardons ce qui se passe dans le monde musulman et aujourd’hui en Birmanie un génocide est en train d’être commis et des gens aux cœurs durs sont entrain de massacrer des bébés, des femmes, des enfants ; des hommes sont tués dans des situations les plus atroces, devant le silence le plus total des médias et toute la communauté internationale, tout simplement parce qu’ils sont musulmans.
Aujourd’hui nous vivons dans un monde matériel et non spirituel et sentimental. Où sont passés l’amour, la tendresse et l’affection.
Nous vivons une époque où les gens pensent aux avantages, à la fortune, à la domination, à l’oppression, au pouvoir. Où est la miséricorde ? Où est ce qui fait de nous des humains ?
Voyons aujourd’hui comment des gens peuvent regarder d’autres gens mourir de faim et de soif, sans lever le plus petit doigt afin de les secourir ; Comment les riches regardent les pauvres et les misérables sans les aider à sortir de leur situation.
Les animaux ne sont-ils pas devenus mieux que l’homme ?
Nous vivons une époque où l’homme tue son prochain de la façon qu’on ne voit même pas dans le monde des animaux. Où va-t-on et dans quel monde on est ?
Chers frères chères sœurs, la vie nous change et nous avons besoins d’humanité et de miséricorde.
Sourate le fer verset 16
« Le moment n’est-il pas venu pour ceux qui ont cru, que leurs cœurs s’humilient à l’évocation de Dieu et devant ce qui est descendu de la vérité [le Coran]? Et de ne point être pareils à ceux qui ont reçu le Livre avant eux. Ceux-ci trouvèrent le temps assez long et leurs cœurs s’endurcirent, et beaucoup d’entre eux sont pervers. »
Chers bien-aimés quand est-ce que nous allons nous guider ? Quand est-ce que nous allons humilier nos cœurs et nous mettre sur le droit chemin ?
Faisons attention si ça continue sur cette lancée cela va devenir comme le cas des gens du livre et fils d’Israël et d’autres qui ont le cœur endurcis.
Nous devons enlever la rouille qui a envahi nos cœurs afin qu’ils deviennent purs et s’humilient dans le souvenir et l’invocation du Seigneur Tout Puissant.
Faisons attention car la vie est courte et agissons avant que nous n’ayons plus l’occasion pour nous repentir.
Nous demandons à Dieu Tout Puissant de faire de nous des hommes qui œuvrent pour le bien de son prochain, de nous compter parmi ceux qui sont au service de l’humanité, de semer dans nos cœurs le grain de l’humanité et de la miséricorde, de garder nos cœurs à l’abri de toute souillure pouvant nous empêcher d’invoque notre Seigneur.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer