Jurisprudence

L’interdiction du porc

Chaque nation a ses propres habitudes alimentaires qui ont émergé soit de principes culturels, soit de provenance religieuse. Chaque culture a sa propre cuisine. La nourriture est essentielle dans nos vies car sans elle, nous ne pouvons pas survivre. Dans le Saint-Qouran, quand Allah swt nous explique que notre Saint-Prophète saw est un homme comme nous, Il dit que Rassoulallah mange ce que vous mangez et marche sur la même terre que vous.

Les hommes reconnaissent qu’ils sont ce qu’ils mangent. En effet, notre nourriture a un grand impact sur notre physique et notre psychique. Aujourd’hui, les gens sont soucieux de ce qu’ils mangent : ils souhaitent rester éloignés de ce qui risque de nuire à leur santé et ils désirent manger ce qui leur permettra de vivre plus longtemps. Dans le Saint-Qouran, Sourate 80 , verset 24, Allah swt dit : « Que l’homme considère donc sa nourriture ». Allah swt nous explique qu’il est important que nous réfléchissions à ce que nous mangeons et quel effet cela a sur nous.

Quand nous regardons les différentes cultures, nous constatons que leurs habitudes alimentaires varient. Par exemple, les Cannibales d’Afrique mangent les êtres humains alors que les moines bouddhistes du Tibet restent éloignés de toute sorte de viande. Nous remarquons qu’il y a des musulmans qui mangent tous les poissons et d’autres qui ne mangent pas certains types de poissons. Nous voyons qu’il y a par exemple des gens qui cèdent à la tentation de manger le cerveau du singe. Certains mangent même le chien.

Tout comme chaque communauté a ses propres habitudes, la société musulmane a aussi ses spécificités. Ce point est important. Pourquoi ? Parce que lorsque nous sommes avec des collègues au travail ou avec des amis à l’Université, quand les autres nous demandent pourquoi nous ne pouvons pas manger de porc, nous pouvons leur dire : « De même que vous avez des habitudes alimentaires dans votre culture, j’ai également des caractéristiques. De même que votre religion vous donne des directives alimentaires, ma religion me donne des règles à suivre concernant la nourriture. »

Quelle est la philosophie derrière l’interdiction du porc ? Aujourd’hui, certains musulmans disent : « Mes amis qui mangent du porc n’ont rien de problématique. Le fait qu’ils mangent du porc n’a pas l’air de les affecter. L’Islam nous dit que manger du porc a un effet néfaste sur nous. Or, mon ami qui mange du porc matin et soir se porte bien et s’occupe de son corps mieux que moi. »

Nous examinerons les points suivants :

1) Est-ce que notre estomac a un droit sur nous ?

2) Est-il autorisé de manger du porc dans certaines circonstances ? Si oui, quand ?

3) Quels sont les effets physiques dus à la consommation du porc soulignés par des journaux médicaux ?

4) Quelles sont les raisons spirituelles derrière l’interdiction du porc ?

5) Pourquoi Allah swt mentionne-t-Il dans le Saint-Qouran qu’Il a transformé certains humains en porcs ? Quelles leçons y a-t-il pour les Hommes ?

6) Le jour de Ashoura, à qui Imam Houssein A.S. se référait-il quand il a prié Allah swt de transformer ses assassins en porcs le Jour du Jugement afin de les humilier ?

1) Est-ce que notre estomac a un droit sur nous ?

Concentrons-nous sur la première question. Si vous examinez n’importe quelle religion dans le monde, vous n’entendez jamais parler du droit de l’estomac. Les gens vous diront : « Que voulez-vous dire en mentionnant que votre estomac a un droit sur vous ? » Seul Imam Zainoul Abidine A.S. examine l’Humanité en profondeur et affirme que même votre estomac a un droit sur vous. Ceci est mentionné dans Rissalatoul Houqouq, un des livres de base de notre religion. Notre 4ème Imam A.S. dit que le droit de votre estomac est que vous ne le remplissiez pas de ce qui est interdit, que vous ne le rabaissiez pas de façon à ce que vous perdiez votre humanité et que vous le maîtrisiez au moment de la faim.

Quand Imam Zainoul Abidine A.S. nous demande de ne pas remplir nos estomacs avec de la nourriture illicite, il veut souligner 3 aspects :

– Ne remplissez pas votre estomac avec de la nourriture achetée avec de l’argent illicite.

– Ne le remplissez pas avec de la viande qui n’est pas halal.

– Faites attention aux arômes artificiels et aux émulsifiants dans votre nourriture. En effet, dans certains produits , vous avez des ingrédients comme E471, E262 et E379. Ces ingrédients proviennent de viandes illicites. Il est important que nous contrôlions ce qui entre dans nos estomacs.

Le deuxième point développé par notre 4ème Imam A.S. est que nous ne devrions pas déprécier notre estomac de sorte que nous perdions notre humanité.

Que veut-il dire ? Il veut dire qu’Allah swt nous a donné un estomac petit et bien formé, ne retournons pas vers Allah swt avec un gros estomac déformé. Nos Ahloul Bayt A.S. nous ont enseigné que l’Islam nous recommande de prendre soin de notre physique. C’est pour cela que notre St-Prophète saw nous conseille de pratiquer certains sports comme la natation. De même, Imam Ali A.S. dit : « Ne faites pas de vos estomacs des cimetières pour animaux ».

Imam Zainoul Abidine A.S. continue en disant : « Maîtrisez votre estomac lorsque vous avez faim » c’est-à-dire que vous ne devriez pas vous plaindre quand vous avez faim. Ne dites pas « Le mois de Ramadhan est trop long, les jours sont infinissables ». Allah swt vous demande de contrôler votre estomac seulement un mois dans l’année. Si vous n’arrivez pas à vous discipliner en maîtrisant votre faim, vous n’obtiendrez aucune discipline au sein de cette religion.

2) Est-il autorisé de manger du porc dans certaines circonstances ?

Certains prétendent que quand on doit signer une affaire très importante qui rapporte des millions, ce n’est pas grave si nous mangeons un peu de porc au début du repas. Ils disent : « C’est une question de rizk, si les personnes avec qui je traite l’affaire voit que je mange comme eux, que je suis compatible socialement, elles feront affaire avec moi. » Nous répondons à ce genre de personnes : Celui qui donne le Rikz est Allah swt, pas cet homme d’affaires qui est devant vous et le Rizk d’Allah est illimité tandis que le rizk de cet homme est limité. Si Allah swt le veut, vous obtiendrez un contrat 20 fois plus gros si vous faites un pas vers Lui. Si vous vous tournez vers Lui, Allah swt vous ouvrira d’autres portes.

Selon l’Islam, le seul moment où le porc est autorisé est lorsqu’il est question de vie ou de mort. Par exemple, je suis au milieu de nulle part et il n’y a absolument rien à manger. À ce moment-là, je peux manger du porc au lieu de mourir de faim. En Islam, en effet, la vie est primordiale, elle est au-dessus de tout.

La question qui se pose à présent est pour quelles raisons l’Islam a-t-il interdit la consommation de porc ?

3) Quels sont les effets physiques dus à la consommation du porc ?

Quand nous regardons le porc, nous nous rendons compte qu’il n’a pas de cou. Cela montre qu’il n’a pas été créé pour être égorgé. Ensuite, la quantité d’acide urique qui reste à l’intérieur du corps du porc est incroyable. Quand une personne consomme du porc, elle ingurgite ces acides toxiques, ce qui risque de lui donner des maladies digestives chroniques. De plus, le porc contient un taux très élevé de graisse. Seul Dieu sait quel est l’état du cholestérol chez un être humain qui consomme régulièrement du porc. Le porc contient de nombreux types de microbes et des vers qui ont un effet sur le système digestif et le ventre qui est là pour vous protéger. En effet, selon les scientifiques, 1 kg de porc contient plus de 400 millions de vers produisant la maladie appelée trichinose chez l’être humain. Quand ce ver est à l’intérieur du corps humain, il produit 10 à 15 mille œufs à l’intérieur.

Le Saint-Qouran explique que ce n’est pas seulement l’aspect physique qui pose problème. Les conséquences de la consommation du porc dans le domaine spirituel sont désastreuses.

4) Quelles sont les raisons spirituelles derrière l’interdiction du porc ?

Dans le Livre du Lévitique dans la Bible, il est mentionné : « Vous mangerez, d’entre les bêtes qui ruminent, tout ce qui a l’ongle fendu et le pied complètement divisé. » Le Saint-Coran établit également des règles précises concernant la consommation des animaux dans le verset 3 de la Sourate al-Maidah : « Vous sont interdits la bête trouvée morte, le sang, la chair de porc, ce sur quoi on a invoqué un autre nom que celui d’Allah, la bête étouffée, la bête assommée ou morte d’une chute ou morte d’un coup de corne, et celle qu’une bête féroce a dévorée – sauf celle que vous égorgez avant qu’elle ne soit morte. (Vous sont interdits aussi la bête) qu’on a immolée sur les pierres dressées, ainsi que de procéder au partage par tirage au sort au moyen de flèches. Car cela est perversité. » Ce verset du Saint-Qouran a été mal interprété par certains. Quand vous allez sur Google et que vous cherchez Sura 5, verset 3, vous trouverez une traduction du Livre Saint par un homme appelé Rashad Khalifa . Il dit qu’Allah swt nous explique que la viande (la chaire) du porc est illicite mais il n’y a pas de mal à consommer la graisse de porc par exemple. Le Saint-Qouran n’est pas un manuel de boucherie. Il ne va pas vous donner des détails sur la constitution du porc. Quand le Saint-Coran vous dit que c’est interdit, cela signifie que le porc en entier est illicite.

Notez que les effets de notre nourriture ne sont pas seulement de l’ordre du physique. Cela affecte aussi notre esprit. C’est pour cela que nous ne sommes pas autorisés à manger la nourriture de certaines religions. Pourquoi ? Parce que les religions qui associent quelque chose à Allah swt, les religions polythéistes ont une énergie qui les entoure et nous ne voulons pas être affectés par cette énergie. Nous voulons rester loin de cette pensée polythéiste. Nous désirons de l’énergie pure.

L’Islam nous suggère d’examiner le cochon et ses caractéristiques pour comprendre pourquoi il est illicite. Dans tout le règne animal, parmi toutes les espèces animales, le porc est le seul animal qui aime regarder les autres cochons avec leurs partenaires. Par exemple, quand un lion est avec sa partenaire la lionne, si quelqu’un s’approche de la lionne, le lion va le détruire à jamais. Il ne peut pas supporter que quelqu’un vienne près de sa compagne. Le cochon, au contraire, prend plaisir à voir quelqu’un s’approcher de sa partenaire. Aussi, si l’être humain consomme beaucoup de porc, cette caractéristique du porc se développera en lui.

En second lieu, le cochon n’a pas la volonté de se battre. Par exemple, si vous prenez une noisette des pattes d’un écureuil, il ne vous laissera pas ! Il vous mordra. Il ne vous laissera pas tranquille. Par contre, si un cochon est en train de manger quelque chose et que vous le prenez, il ne fait rien. Il ne se bat pas, il ne se défend pas. Si l’Homme ne se bat pas, il ne peut pas survivre. Il est important que je me batte contre l’injustice, contre l’oppression, contre le Mal. Cela fait partie de mon humanité.

Le porc est un animal qui déteste la lumière du soleil. C’est un animal paresseux. S’il en avait le choix, il resterait dans sa réserve toute la journée. Si un être humain développe ce caractère en lui, nous ne pouvons pas l’appeler un humain. Parce qu’un Homme est actif, il doit se lever pour travailler et subvenir aux besoins de sa famille.

La quatrième caractéristique du cochon est qu’il peut manger n’importe quoi, même les selles de ses propres enfants. Il n’hésite pas à manger les déchets humains et ceux des autres animaux de son espèce.

En voyant tout cela, nous ne sommes pas étonnés de voir certains êtres humains agir comme des porcs et avoir une attitude animale.

5) Pourquoi Allah swt mentionne-t-Il dans le Saint-Qouran qu’Il a transformé certains humains en porcs ? Quelles leçons y a-t-il pour les Hommes ?

Quand nous voyons tous les inconvénients physiques et spirituels du cochon, nous nous demandons pourquoi Allah swt a créé un tel animal. Imam A.S. nous répond en disant que c’est parce qu’Allah swt voulait rappeler à l’Homme que la plus grande humiliation qui peut affecter l’être humain était quand certains membres des enfants d’Israël étaient transformés en porcs. Le Saint-Coran mentionne qu’Allah swt a métamorphosé certaines personnes en cochon en raison de leur arrogance envers le Message du Livre Saint. Dans certaines traditions, il est dit que c’est également le sort qu’ont eu ceux qui émettaient des doutes, ceux qui refusaient de croire en Jésus , fils de Marie et également ceux qui ne respectaient pas le sabbat à l’époque du Prophète Moussa A.S. Allah swt voulait les humilier. En effet, quand l’homme devient arrogant et qu’il s’éloigne de la Voie d’Allah swt, alors il n’y a aucune différence entre son caractère et celui d’un porc.

6) Le jour de Ashoura, à qui Imam Houssein A.S. se référait-il quand il a prié Allah swt de transformer ses assassins en porcs le Jour du Jugement afin de les humilier ?

Le Jour de Ashoura, nous voyons à travers les paroles d’Imam Houssein A.S. combien ce dernier était affecté par l’assassinat d’un de ses compagnons. En effet, quand Imam A.S. le vit allongé sur le sol, il dit : « Ô Allah, maudis ceux qui ont tué ce compagnon et réveille-les sous forme de cochon le Jour du Jugement pour les humilier. De qui s’agit-il ? De Zouhair ibne Kayn. Originellement, Zohair n’était pas dans le camp d’Imam Houssein A.S. Il retournait de hajj et rentrait à Koufa avec sa femme. Notre 3ème Imam A.S. savait que Zouhair était un homme au cœur pur même si d’un point de vue politique, il ne soutenait pas Imam A.S. Imam A.S. envoya un messager dans la tente de Zouhair. Quand son épouse vit Zouhair, elle lui dit : « Je te vois confus. Que se passe-t-il ? » Il répondit : « Houssain Ibne Ali m’appelle. » Elle le regarda et dit : « Le fils de Fatima Zahra t’appelle et tu restes assis là près de moi ? Va et réponds à son appel ! »

La nuit de Ashoura, Zouhair entendit Sayyida Zainab ahs demander à son frère Houssein A.S. « Ô Houssain, êtes-vous sûr que vos compagnons resteront fidèles ? » Il était très affecté par ces paroles. Il alla voir Imam Houssain A.S. et lui dit : « Ô Imam, j’ai entendu ce que votre sœur vous a dit. Ô Imam, si les ennemis me tuent et me découpent en 1000 morceaux et que je reviens en vie, ce serait un honneur pour moi d’être découpé en morceaux et de mourir mille fois pour vous ! »

Source : Majaliss de Sayed Ammar Nakshawani, Ramadhan 2010

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer