Jurisprudence

Ce qu’il est interdit au junubde faire ..

Ce qu’il est interdit au junubde faire

Article 160: Il est interdit au junub de faire les cinq choses suivantes :

a – Toucher, avec n’importe quelle partie de son corps, l’écriture du Saint Coran ou les Noms du Tout-Puissant Allah, quelle que soit la langue dans laquelle ils sont écrits. Il vaut mieux également éviter de toucher le nom du Saint Prophète, des Imams d’Ahl-ul-Bayt (P) et de Fâtimah al-Zahrâ (P).

b – Entrer dans le Masjid-ul-Harâm ou le Masjid-un-Nabî, même pour le traverser seulement.

c – Rester dans n’importe quel masjid, et par précaution obligatoire dans les mausolées des Saints Imams. Concernant les autres masjids – autres que leMasjid-ul-Harâm et le Masjid-un-Nabî – toutefois, le junub peut les traverser seulement – y entrer par une porte pour en sortir par une autre.

d – Aller au masjid pour y déposer quelque chose ou pour en sortir quelque chose.

e – Réciter n’importe quel verset du Saint Coran qui requiert obligatoirement une prosternation. De tels versets figurent dans quatre sourates du Saint Coran :

1- Sourate as-Sajdah (nº 32) Verset 15;

2- Sourate Fuççilat (nº 41) Verset 38;

3 – Sourate an-Najm (nº 53) Verset 62;

4 – Sourate al-‘Alaq (nº 96) Verset 19. 

Ce qu’il est détestable de toucher pour un junub

Article 161: Il est détestable pour quelqu’un de faire ce qui suit en étant en état de junub :

1.2. Manger et boire (sauf s’il se lave le visage, les mains et la bouche; et s’il se contente de se laver les mains seulement avant de se mettre à manger ou à boire, le degré de détestabilité de son acte est réduit);

3. Réciter plus de sept Versets coraniques ne commandant pas une prosternation obligatoire;

4. Toucher avec son corps, la couverture, la marge ou la bordure du Saint Coran ou les espaces entre ses lignes;

5. Porter sur lui le Saint Coran;

6. Dormir(en état de junub), sauf lorsque, faute d’avoir de l’eau disponible, il fait les ablutions ou le tayammum au lieu du bain rituel requis;

7. Se teindre les cheveux avec du henné, etc.;

8. Appliquer de l’huile sur son corps;

9. Avoir un rapport sexuel après une pollution séminale nocturne (émission du sperme pendant le sommeil).

Source : Le Guide Pratique du Musulman de
l’Ayatollâh Sayyed Ali Al-Sistâni

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer