Évènements

Cheikh Mohamad kanso.. Discours Achouraa.. 18/ 09/ 2018..

Cheikh Mohamad kanso..
Discours Achouraa..
18/ 09/ 2018..

Chers Frères et sœurs, un jour, Imam Ali a dit à Kumayl Ibn Ziyâd, un parmi ses compagnons :
Les gens sont de trois types :

– Un savant dévot de Dieu, un savant pieux et très attaché aux pratiques religieuses, un savant qui est en connexion constante avec son Seigneur, un savant qui agit selon le savoir et la connaissance.

– Une personne apprenant sur la voie du secours, une personne qui n’est pas arrivé à la dimension du savant dévot de Dieu et qui essaye de faire de son mieux pour être meilleur ; il bute et tombe des fois, mais se relève et continue son chemin.

– Des incultes effrayés, des gens suivant toute personne qui braille, des gens qui vont au gré du vent, des gens qui ne s’éclairent pas par la lumière de la science, ni ne s’en retournent à un pilier solide.

Chers frères et sœurs, arrêtons-nous un instant et méditons sur ces paroles ; méditons sur l’importance de la science, du savoir et de la connaissance !

À chaque occasion, nous vous rappelons et vous disons toujours de ne pas écouter et suivre les gens, sans que vous n’ayez compris pourquoi vous le faites !

Vous devez savoir ce que vous buvez et mangez, ce que vous portez et comment vous vous comportez ; vous devez savoir ceux que vous suivez et quelles sont leurs idées et sur quels principes elles sont basées.

Cherchez toujours à comprendre le pourquoi afin de ne pas être parmi ceux qui vont au gré du vent et qui ne s’éclairent pas par la lumière de la science.

Votre responsabilité est de rechercher à savoir, à connaître, d’user de votre raison et de décortiquer tout ce qu’on vous dit.

Comme nous l’avons constaté, ceux qui ont tués Imam Al Houssein, parmi lesquels certains ont combattu aux côtés de l’Imam Al Hassan, et avant lui, aux côtés de l’Imam Ali.

Est-ce donc raisonnable de combattre aux côtés du père et du frère et ensuite de combattre contre Imam Al Houssein ?

Qu’est-ce qui s’est passé entre temps ?

Est-ce que cela voudrais dire qu’ils étaient dans l’erreur et que maintenant ils sont dans la vérité ?

Jamais !

C’est le vent qui les a transportés, ils ont suivi leurs humeurs et ceux avec qui ils pouvaient s’allier selon les circonstances.

C’est pour cela que nous devons bien savoir que, si nous n’usons pas de la sagesse, et si nous ne faisons pas fonctionner notre raison, et si nous ne nous référons pas dans notre religion, et si nous n’avons pas ce sentiment de peur devant Dieu, et si nous ne sommes pas dévoués et attachés à la foi, alors nous seront comme ceux-là qui vont au gré du vent.

Dieu nous a donné les outils du savoir et de la connaissance ; Dieu nous a donné un cerveau qui fonctionne à merveille, maintenons-le toujours en état de marche et non en état d’arrêt !

Lorsque l’Imam Houssein demanda à ceux qui voulaient le tuer pourquoi ils voulaient le faire, ils ont répondu parce que nous détestons votre père. Et le plus drôle dans ceci, c’est qu’ils croyaient fermement que cela les ferait entrer au paradis.

Réellement, est-ce que ces gens-là ont usé de leur raison et se sont illuminés par la lumière du savoir. NON bien sûr !

Chers frères et sœurs, allez à la quête du savoir car comme le dit Imam Ali, le savoir est meilleur que l’argent ; le savoir veille sur vous alors que vous, vous surveillez l’argent.

Le savoir purifie l’œuvre, alors que les dépenses diminuent l’argent.

Le savoir est souverain, alors que l’on domine l’argent.

Les édifices de l’argent s’estompent avec sa dissipation, alors que l’amour du savant est une adoration par laquelle on se rapproche.

Le savoir permet au savant d’acquérir l’obéissance de son vivant et les beaux hommages après sa mort.

Chers frères et sœurs, dans ces nuits bénies ; et encore une fois de plus, je vous incite à apprendre et à acquérir du savoir.

Apprenez un savoir utile et avantageux, un savoir profitable et qui rend service !

Et ne perdez jamais votre temps sur un savoir sans intérêt ; un savoir qui n’a aucune importance, ni aucune valeur ; un savoir qui n’est pas bénéfique et utile à une fin donnée.

Que Le Seigneur Tout Puissant nous compte parmi ceux qui relèvent les défis de la quête du savoir utile ;

Qu’IL fasse de nous des serviteurs ayant la foi et des croyants qui reçoivent la science ;

Qu’IL préserve notre raison et notre bon sens et qu’IL nous éloigne de ceux qui marchent au gré du vent.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page