Morale

DE LA FRATERNITE ET DE LA SOLIDARITE.

La loyauté et une dévotion sincère envers Allah, la fraternité et la solidarité sont les qualités essentielles d’un croyant. Le saint Coran nous dit que tous les croyants sont frères; ils éprouvent les mêmes sentiments, luttent pour le même but, adhèrent au même Livre et s’efforcent d’atteindre la même destination. Donc, la solidarité devient une caractéristique naturelle d’une communauté constituée de croyants. Allah nous recommande cet attachement dans le verset suivant:

Allah aime ceux qui combattent dans Son chemin en rangs serrés pareils à un édifice renforcé. (As Saff, 4)

Comme relaté dans le verset ci-dessus, lutter en unisson pour la cause d’Allah est fortement encouragé.

Et cramponnez-vous tous ensemble au « câble » d’Allah et ne soyez pas divisés; et rappelez-vous le bienfait d’Allah sur vous: lorsque vous étiez ennemis, c’est Lui qui réconcilia vos cœurs. Puis, par Son bienfait, vous êtes devenus frères. Et alors que vous étiez au bord d’un abîme de Feu, c’est Lui qui vous en a sauvés. Ainsi Allah vous montre Ses signes afin que vous soyez bien guidés. (Al Imran, 103)

Les croyants sont des gens modestes qui éprouvent de la sympathie et de la miséricorde les uns pour les autres. De cette façon, l’unité et la solidarité sont naturellement maintenues entre eux. Mais même dans une communauté de cette nature, il faut rester sur ses gardes car Satan cherche toujours à semer la discorde entre eux.

Il est vrai qu’un croyant est tolérant et chaleureux. Pourtant, chacun possède un mauvais penchant et dans un moment de faiblesse morale, peut se laisser emporter par cet aspect de l’âme, en d’autres mots, il peut tomber sous l’emprise de la jalousie, l’égoïsme ou l’ambition.

C’est pourquoi le saint Coran met l’accent sur la mauvaise l’influence de ces aspects de l’âme comme étant une sérieuse menace pour l’unité des croyants. Considérant le fait que l’âme, qui peut laisser infiltrer l’influence de Satan à l’intérieur de l’être humain, peut égarer les croyants, ceux-ci devraient éviter de se comporter d’une manière pouvant provoquer les autres. Dans le saint Coran, Allah nous dit:

Et dis à Mes serviteurs d’exprimer les meilleures paroles, car le Diable sème la discorde parmi eux. Le Diable est certes, pour l’homme, un ennemi déclaré. (Al Isra’, 53)

Le verset ci-dessus nous transmet sans aucun doute un important message: Allah ordonne aux croyants de s’adresser les uns aux autres de la meilleure façon possible (pas d’une bonne manière, mais de la meilleure manière). Ici nous est révélé un important trait de caractère de Satan: il aime susciter la dissension parmi les croyants.

L’une des méthodes qu’emploie Satan pour briser l’unité des croyants consiste à inculquer en eux l’esprit de rivalité. Par faiblesse, un croyant risque de succomber à l’illusion de la gloire et nourrir quelque ambition d’atteindre une position dans la société. Dans une telle disposition, il est fort possible qu’il essaye de surpasser les autres croyants. De la même façon, il peut ressentir de l’envie pour son frère, pour une raison ou une autre. Bien que « l’envie » puisse paraître excusable, elle possède en fait une conséquence plus sérieuse: elle peut conduire quelqu’un à se rebeller contre Allah. Dans le Coran il est mentionné ceci: « Envient-ils aux gens ce qu’Allah leur a donné de par Sa grâce? » (An Nissa, 54). Comme le verset le suggère, c’est Allah seul qui attribue tous les bienfaits et jalouser la part des autres revient à s’opposer à la volonté d’Allah. Voilà pourquoi les croyants devraient bannir une telle attitude. (Sinon, cela n’encouragera pas les autres à satisfaire la volonté et le bon plaisir d’Allah.) De plus, cela risque de causer du tort à l’unité des croyants:

Et obéissez à Allah et à Son Messager; et ne vous disputez pas, sinon vous fléchirez et perdrez votre force. Et soyez endurants, car Allah est avec les endurants. (Al Anfal, 46)

Il s’ensuit qu’un croyant ne devrait jamais laisser la rivalité ou la dissension s’installer parmi ses frères. Considérant la nature primitive de ces sentiments, il devrait tenir son âme à l’abri d’eux. Plus encore, il devrait s’efforcer de ne pas susciter l’envie des autres. L’humilité et la modestie sont un moyen d’éviter la compétition entre les croyants. Une autre attitude clé du croyant sur laquelle insiste le saint Coran est le sacrifice de soi. Un croyant devrait toujours donner priorité aux besoins et désirs de ses autres frères et faire preuve d’une nature charitable. Plus encore, il devrait éprouver du plaisir à agir de cette façon. Le Coran nous décrit cette attitude de cette façon:

Il [appartient également] à ceux qui, avant eux, se sont installés dans le pays et dans la foi, qui aiment ceux qui émigrent vers eux, et ne ressentent dans leurs cœurs aucune envie pour ce que [ces immigrés] ont reçu, et qui [les] préfèrent à eux-mêmes, même s’il y a pénurie chez eux. Quiconque se prémunit contre sa propre avarice, ceux-là sont ceux qui réussissent. (Al Hashr, 9)

L’envie, la rivalité et le contentement de soi sont les trois facteurs principaux qui constituent une menace sérieuse pour le maintien de la fraternité et de la solidarité parmi les croyants. La rivalité, qui va généralement de pair avec l’ambition, nuit aux liens de fraternité. Cela constitue certainement un handicap pour l’âme et conduit à une régression morale.

Il est, ainsi, inutile de perdre son temps en entravant les efforts des autres croyants par le biais de la compétition et de la jalousie, alors que d’innombrables possibilités s’offrent à l’homme de gagner le bon plaisir d’Allah. En vérité, la rivalité ne s’installe jamais dans un environnement où le seul but est l’obtention de la satisfaction d’Allah. Un croyant ne devrait jamais oublier que la communauté est comme un seul corps dont chaque organe fonctionne en étroite coopération avec les autres pour son bien-être général. Dans un tel contexte, les croyants devraient considérer la réussite de leurs frères comme leur propre réussite. C’est une notion très importante. Il existe de nombreux versets dans le saint Coran qui soulignent l’importance de la fraternité. Dans l’un d’eux, on y trouve cette invocation des croyants:

Et [il appartient également] à ceux qui sont venus après eux en disant: « Seigneur, pardonne-nous, ainsi qu’à nos frères qui nous ont précédés dans la foi; et ne mets dans nos cœurs aucune rancœur pour ceux qui ont cru. Seigneur, Tu es Compatissant et très Miséricordieux. » (Al Hashr, 10)

Une dispute ou une controverse parmi les croyants nuira à l’effort tout entier. Un tel évènement atténuera l’unité et la force des croyants, et au contraire renforcera les non-croyants. En effet, tant que les croyants ne seront pas protecteurs les uns des autres, l’oppression prévaudra. Le saint Coran fait l’observation suivante:

Et ceux qui n’ont pas cru sont alliés les uns des autres. Si vous n’agissez pas ainsi [en rompant les liens avec les infidèles], il y aura discorde sur terre et grand désordre. (Al Anfal, 73)

On y trouve également des recommandations au sujet de la fraternité et l’unité des croyants:
Et ne soyez pas comme ceux qui se sont divisés et se sont mis à se disputer, après que les preuves leurs furent venues, et ceux-là auront un énorme châtiment. (Al Imran, 105)

… Craignez Allah, maintenez la concorde entre vous et obéissez à Allah et à Son Messager, si vous êtes croyants. (Al Anfal, 1)

Ceux qui émiettent leur religion et se divisent en sectes, de ceux-là tu n’es responsable en rien: leur sort ne dépend que d’Allah. Puis Il les informera de ce qu’ils faisaient. (Al Ana’m, 159)

Les croyants se doivent d’être miséricordieux et compatissants les uns envers les autres. La modestie est une de leur qualité primordiale. Par contre, ils évitent l’arrogance et la jalousie. Ils devraient donc faire des efforts pour ne pas se laisser influencer par ce mauvais penchant de leur âme et devraient constamment demander la protection d’Allah, se repentir et s’amender. Le sort qui attend ceux qui ne mettent pas un frein au mal de leur âme est décrit de cette façon:

ô les croyants! Quiconque parmi vous apostasie de sa religion… Allah va faire venir un peuple qu’Il aime et qui L’aime, modeste envers les croyants et fier et puissant envers les mécréants, qui lutte dans le sentier d’Allah, ne craignant le blâme d’aucun blâmeur. Telle est la grâce d’Allah. Il la donne à qui Il veut. Allah est Immense et Omniscient. (Al Ma’idah, 54)

Notre Prophète (pssl) dit sur ce sujet:

« Allah m’a inspiré de vous commander l’humilité afin qu’aucun de vous ne méprise ses frères ni les opprime. »*

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page