Principes

Discours vendredi .. Cheikh Mohamad Kanso.. 12/ 10 / 2018

Discours vendredi ..
Cheikh Mohamad Kanso..
12/ 10 / 2018

Au nom de Dieu Le Clément Le Miséricordieux ..

Que la paix et les bénédictions soient sur le plus noble des prophètes Mohammad, sa famille, et ses pieux compagnons.

Je voudrais avant tout, partager la fierté que nous avons, d’abord en tant que citoyen de ce beau pays et ensuite en tant que communauté libanaise, à l’égard du jeune Mehdi Ghassani pour l’acte humain et brave dont il a fait preuve devant une situation dangereuse dans laquelle se trouvait un petit être innocent.

J’appelle donc tous les jeunes à toujours nourrir ce désir de vouloir servir son prochain, sur cette terre où nous vivons ; de toujours nourrir ce besoin de vivre les vrais sens de l’amour, de la solidarité et de l’humanisme, sans discrimination aucune.

Merci Mehdi Ghassani pour l’exemple que tu as montré !

Serviteurs de Dieu, je vous recommande ainsi qu’à moi-même de faire preuve de piété à l’égard de Dieu Tout Puissant qui nous dit dans la sourate At-taghaboun, verset 14.

« Ô vous qui avez cru, vous avez de vos épouses et de vos enfants un ennemi [une tentation]. Prenez-y garde donc. Mais si vous les excusez passez sur leurs fautes et leur pardonnez, sachez que Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux. »
Chers frères et sœurs, rappelons un peu les circonstances de révélation de ce verset. Imam AL Baqir (p) nous dit que durant le temps du prophète un homme qui voulait émigrer de la Mecque vers Médine et son enfant et sa femme voulaient l’empêcher de le faire ; ils souhaitaient qu’il reste avec eux et ce qu’il refusa.

Donc parmi les gens, il y avait ceux qui satisfaisaient les demandes de leur famille et d’autres qui refusaient d’obéir. Et le verset alerte et prévient ceux qui voulaient rester et leur dit qu’ils ont un ennemi en leurs enfants et épouses.

Mais pourquoi ils sont des ennemis pour nous ?
Parce que qu’ils nous empêchent de suivre les ordres du Seigneur Tout Puissant et d’émigrer pour l’amour de Dieu, d’obéir à l’ordre du prophète et d’être avec lui.
Lorsque les enfants et les femmes se transforment en barrière et en défense pour leur père et époux contre les ordres du Seigneur, alors là ils deviennent des ennemis.
Quant au verset, chers frères et sœurs, nous pouvons en tirer une compréhension plus large et applicable en tout temps et en tout lieu.
En effet cela ne concerne pas seulement l’émigration du temps du prophète, mais à chaque fois que nos proches nous empêchent de remplir nos devoirs et obligations envers Dieu Le Très Haut, alors ils deviennent nos ennemis.
Prenons garde, chers frères et sœurs car le Coran a bien choisi le mot « ennemi ». Étrange peuvent se dire certains ! Comment nos plus proches peuvent devenir des ennemis ?
Effectivement dans le Coran, la relation n’est pas la relation proche dans la parenté ou le sang, mais la relation proche dans la religion, dans la doctrine et la croyance, car ce sont ces éléments importants qui peuvent réellement éloigner ou rapprocher les gens ; c’est ce qui peut qualifier quelqu’un d’ami ou d’ennemi ;
Comprenons bien pourquoi le mot « ennemi » pour nos plus proches afin d’avoir une règle générale. En islam, la relation est celle qui est avec nous dans le chemin de Dieu.
Si nous nous référons à l’histoire des prophètes nous verrons que certains ont eu pour femme et enfant parmi ceux qui se sont écartés du bon sens et des règles, parmi ceux qui se sont égarés, aveuglés par leur manque de discernement, parmi ceux qui se sont trompés dans leur choix.
Prenons l’exemple de Noé qui avait une femme et un fils qui coalisaient avec les mécréants et les moqueurs. Et Dieu lui a dit que ce ne sont pas les siens parce que leurs actions ne sont pas bonnes. Où sont donc les liens de sang et de parenté dans ce cas ?
Ensuite le verset termine par « Mais si vous les excusez passez sur leurs fautes et leur pardonnez, sachez que Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux. »
Chers frères et sœurs, soyons indulgents et pardonnons à nos proches s’ils font des fautes et se repentissent ensuite ; ne coupons pas les liens avec nos familles s’il y a des divergences d’opinions sur la croyance, la doctrine et la religion et donnons-leur une occasion pour revenir à la raison s’ils s’en ont éloignée pendant une période.
Pourquoi ?
Parce que tout simplement Dieu est Clément et Très Miséricordieux et donc nous devons apprendre à travers les attributs majestueux du Seigneur Tout Puissant.
Que Le Seigneur Très Clément et Très Miséricordieux nous gratifie de Sa Large Clémence et de Sa Miséricorde infinie et nous donne la force de la clémence et de la miséricorde.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer