Principes

La force de la croyance

Cheikh Mohamad Kanso

Au nom de Dieu le Miséricordieux le très Miséricordieux

Dieu nous dit dans son Livre Sublime :

« Ô les croyants ! Quiconque parmi vous, apostasie de sa religion… Dieu va faire venir un peuple qu’Il aime et qui L’aime, modeste envers les croyants et qui lutte dans le sentier de Dieu, ne craignant le blâme d’aucun blâmeur. Telle est la grâce de Dieu. Il la donne à qui Il veut. Dieu est Immense et Omniscient. » V 54 – Sourate La Table Servie

Chers croyants, ce verset nous enseigne et nous clarifie les marques distinctives des vrais croyants, les caractéristiques de ceux qui portent la responsabilité de défendre la religion de Dieu.

La première caractéristique est que ces gens-là aiment Dieu et Dieu les aime.

C’est quoi l’amour ? Comment le serviteur aime son Seigneur et Comment Le Seigneur aime Son serviteur ?

Cette relation d’amour entre le serviteur et Son Seigneur ne réside pas dans la parole, mais bien au delà !

Lorsque Dieu aime son serviteur Il le défend, lui accorde la subsistance, le préserve du danger et lui vient en aide, l’élève à des degrés très hauts, le fait entrer dans le cœur des gens, le couvre lorsqu’Il fait de lui un bien-aimé ; Lorsque Dieu aime son serviteur Il le fera rentré au paradis ; Lorsque Dieu aime son serviteur c’est parce que Son serviteur L’aime.

Comment devons-nous aimer Dieu ? Dans la parole que nous prononçons ? Dans les images qui décorent nos maisons ? Dans les tatouages sur notre corps ? Dans les longues barbes que nous portons ? Dans le chapelet que nous tenons ?

NON ! Plutôt dans la franchise, la loyauté, la fidélité, la foi sincère, les actes convenables et louables, la défense de la religion, l’endurance lors des épreuves et le sacrifice sur le chemin de Dieu.

Le deuxième caractère est la modestie envers les croyants quel que soit leur statut social, la dignité et le fort caractère devant les mécréants.

Le troisième caractère est la lutte dans le sentier de Dieu, non pas avec l’épée, mais dans la parole, la science, la connaissance, la défense de sa religion, la confrontation des idées, des doctrines, des preuves tangibles en possession, surtout dans la défense de la patrie, de la famille, de son toit et de ses biens.

Le quatrième caractère est qu’il ne craigne personne et ne s’attriste devant personne quelle que soit la raison car Son Seigneur lui suffit pour TOUTE CHOSE.

Le vrai croyant est toujours en connexion avec son Seigneur par conséquent n’a peur que de Lui et ne conçoit pas une quelconque interférence, d’une autre créature, entre lui et son Seigneur, dans quelque domaine que ce soit, pour empêcher ou non l’obtention de la subsistance.

C’est ainsi qu’arrivera la récompense de Dieu. Et cela est vérifié par beaucoup d’exemples dans l’histoire musulmane qui pourrait bien être cités.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer